Navigation – Plan du site
2005

Brionne – Rue Lemarrois

Responsable(s) des opérations : Bénédicte Guillot
Notice rédigée par : Bénédicte Guillot

Entrées d’index

Chronologique :

Moyen Âge, Temps Modernes

Géographique :

Haute-Normandie, Eure (27), Brionne

Nature des opérations :

Expertise (EX)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 27 116 023

Date de l'opération : 2005 (EX)

1Le projet de construction de logements sociaux par la société S.A. d'HLM SILOGE a amené la réalisation de sondages archéologiques en juillet 2005. Trois tranchées ont été réalisées, toutes orientées dans le sens de la pente du terrain, soit globalement nord-ouest - sud-est.

2Au nord, des remblais ont livré un abondant mobilier céramique datant essentiellement des XIIes. et XIIIes. La présence de quelques tessons plus récents des XIIIes. et XIVes., ainsi que le nombre important de céramiques résiduelles antiques laissent supposer qu'il s'agit de remblais permettant de rehausser le sol. Un secteur où se trouve une succession de passages tourbeux et sableux pourrait marquer l'emplacement d'un ancien bras de la rivière.

3La principale découverte se situe au sud-ouest du terrain. Par leur épaisseur, les deux maçonneries mises au jour sont difficilement attribuables à un habitat classique. Elles évoquent davantage une structure défensive. Jusqu'à présent, aucune découverte archéologique n'a permis de vérifier les informations contenues dans les textes qui placent les fortifications de Brionne sur l'île. La mise en évidence d'un ouvrage défensif, qu'il soit civil (maison forte) ou militaire (fortifications), est fondamentale pour la recherche sur la ville médiévale. Les dates de construction et d'abandon de ces maçonneries demandent à être précisées mais elles semblent exister durant les XIIes. et XIIIes.

4Une cave en pierre a été utilisée comme soute à charbon à l'époque contemporaine (Fig. n°1 : Plan de la cave) et (Fig. n°2 : Vue de l'intérieur de la cave depuis le Nord). Elle reste encore en élévation (dimensions internes de 4,60 m x 3,20 m). La position des ouvertures, notamment la hauteur des fenêtres, montre que cette salle n'était à l'origine que partiellement enterrée. Cette disposition, associée à une couverture voûtée et à la présence d'arcs doubleaux, indique sans ambiguïté l'origine médiévale de la pièce.

5GUILLOT Bénédicte 

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Plan de la cave

Fig. n°1 : Plan de la cave

Auteur(s) : Guillot, Bénédicte (INRAP). Crédits : Guillot, Bénédicte (2005)

Fig. n°2 : Vue de l'intérieur de la cave depuis le Nord

Fig. n°2 : Vue de l'intérieur de la cave depuis le Nord

Auteur(s) : Guillot, Bénédicte (INRAP). Crédits : Guillot, Bénédicte (2005)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Plan de la cave
Crédits Auteur(s) : Guillot, Bénédicte (INRAP). Crédits : Guillot, Bénédicte (2005)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/8037/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 48k
Titre Fig. n°2 : Vue de l'intérieur de la cave depuis le Nord
Crédits Auteur(s) : Guillot, Bénédicte (INRAP). Crédits : Guillot, Bénédicte (2005)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/8037/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 256k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Bénédicte Guillot, « Brionne – Rue Lemarrois », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Haute-Normandie, mis en ligne le 01 mars 2005, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/8037

Haut de page

Responsable d'opération

Bénédicte Guillot

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org