Navigation – Plan du site
2007

Antibes – Place Mariejol

Responsable(s) des opérations : Philippe Mellinand
Notice rédigée par : Philippe Mellinand

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 8304

Date de l'opération : 2007 (EX)
Inventeur(s) : Mellinand Philippe (INRAP)

1Dans le cadre de travaux de réfection de la place Mariejol, au coeur du vieil Antibes, entre le château Grimaldi et la cathédrale et à proximité immédiate de murs romains en élévation, une série de sondages a été réalisée permettant pour la première fois depuis un demi-siècle de reconnaître le sous-sol de ce secteur.

2Si le rocher affleure de part et d’autre de la place, la partie centrale a livré une importante stratigraphie couvrant dix siècles d’histoire antiboise.

3Les constructions les plus anciennes, un ensemble de murs liés à la terre, avec éventuellement des élévations de terre crue, et directement installés sur le rocher semblent correspondre à des structures domestiques de la première moitié du Ve siècle avant notre ère. Il est vraisemblable de restituer ces vestiges dans le cadre d’un « habitat indigène de hauteur », à l’instar des découvertes réalisées quelques dizaines de mètres plus au nord (Bats, 1990 : 221), mais la densité des céramiques importées témoigne ici cependant de liens privilégiés avec Marseille.

4Ces constructions sont abandonnées à la fin du Ve siècle de notre ère ou au cours du IVe siècle de notre ère.

5Dans l’angle sud-ouest de la place, un habitat associant murs enduits, seuil monolithe et sols dallés a été partiellement fouillé : bien conservé, il est daté des IIe et Ier siècles avant notre ère et apparaît quelques décimètres sous le niveau actuel de la place.

6L’antiquité romaine, illustrée par les nombreuses maçonneries en élévation autour du château, est moins présente dans les sondages et seuls un ouvrage hydraulique ainsi qu’un caniveau ont été découverts, témoignant éventuellement de l’emplacement d’un axe viaire.

7Ces différents vestiges apparaissent dérasés durant l’Antiquité tardive, soit lors de travaux de nivellement, soit lors de la spoliation d’aménagements ayant eux-mêmes déjà consacré l’abandon de l’habitat.

8MELLINAND Philippe

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Philippe Mellinand, « Antibes – Place Mariejol », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Provence-Alpes-Côte d'Azur, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 27 avril 2017. URL : http://adlfi.revues.org/6664

Haut de page

Responsable d'opération

Philippe Mellinand

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org