Navigation – Plan du site
2007

Tarascon – Le Pas de Bouquet

Responsable(s) des opérations : Frédéric Raynaud
Notice rédigée par : Frédéric Raynaud

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 8011

Date de l'opération : 2007 (EX)
Inventeur(s) : Raynaud Frédéric (INRAP)

1Au nord de Tarascon, le site archéologique du lieu-dit Le Pas de Bouquet est localisé sur un petit plateau bordant la rive gauche du lit majeur du Rhône, qu’il domine à l’ouest par une paroi verticale et surplombé par une crête rocheuse à l’est.

2Des vestiges ont été repérés sur plus de 20 ha et s’étendent jusqu’au sommet de la crête où un rempart a été observé.

3Un diagnostic archéologique a été réalisé sur la parcelle B2 909. Des fouilles, dans les années 1970, avaient mis en évidence trois périodes d’occupation :

4Quinze tranchées ont été implantées sur l’ensemble de la parcelle analysée ; elles ont toutes livré des vestiges correspondant à une ou plusieurs des trois périodes précédemment reconnues. Le terrain ayant fait l’objet d’un sous-solage agricole profond, les structures des niveaux supérieurs ont été fortement fragilisées. Des sondages ponctuels ont permis d’atteindre le substrat géologique en plusieurs points répartis sur l’ensemble de l’emprise.

Les découvertes

5Des vestiges attribuables, grâce au mobilier recueilli, au premier âge du Fer (deuxième quart du VIe s. av. J.-C. au dernier quart du Ve s. av. J.-C.) ont été repérés dans trois sondages. Au nord, le bord d’une grande excavation réalisée dans un niveau d’accumulation détritique pourrait correspondre à un fossé ou une grande fosse. Au centre, un niveau de sol chargé de cendres a été ponctuellement observé. Au sud-est, un contexte particulier se caractérise par un mur de moellons liés à la terre, axé nord-est – sud-ouest (87° Est), associé à un niveau de sol de terre battue.

L’occupation du deuxième âge du Fer

6L’occupation du deuxième âge du Fer (dernier quart du IIIe s. av. J.-C. et le deuxième quart du Ier s. av. J.-C.) est matérialisée par des structures de pierres sèches : au sud-ouest, deux murs, orientés est-ouest, associés à un niveau de sol ; au nord-ouest, un mur axé nord-est – sud-ouest (45° Est) semble réalisé avec des blocs de rocher brut liés à la terre. Il est associé à un niveau de sol de terre battue, réalisé sur un remblai chargé de nodules de terre crue, rubéfiées. Au nord-est, deux niveaux de sols ont également été observés. Au sud-est, une structure est constituée par un alignement de quatre blocs bruts, associés à un petit bloc portant une perforation quadrangulaire sur sa face supérieure, inséré dans un niveau de sol de terre battue.

Période romaine

7Des vestiges de la période romaine ont été observés sur l’ensemble de la parcelle. L’important espacement entre les fenêtres d’observation ne permet pas de restituer une organisation architecturale. Les constructions sont réalisées en pierres sèches avec des chaînages d’angle en grands blocs de calcaire froid. Les sols observés sont tous de terre battue. Seules deux parois, observées à l’ouest, sont recouvertes d’enduits peints en blanc. Différentes orientations ont été relevées : 6° Est et 8° Est, dans le secteur nord-est et est ; 12° Est, au centre de l’espace et jusqu’à 20° Est dans le cas d’un mur au centre. Ces vestiges contrastent avec ceux observés dans les années 1970, qui se caractérisent par la présence de mortier de chaux et de sols plus élaborés.

8Dans un contexte antique, un monolithe, grande dalle plate au sommet arrondi, en calcaire burdigalien, retrouvé gisant sur un niveau de démolition du IIe s. apr. J.-C., semble être une stèle d’époque gauloise (Fig. n°1 : Monolithe in situ).

9RAYNAUD Frédéric

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Monolithe in situ

Fig. n°1 : Monolithe in situ

Auteur(s) : Raynaud, Frédéric. Crédits : ADLFI (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Monolithe in situ
Crédits Auteur(s) : Raynaud, Frédéric. Crédits : ADLFI (2007)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/6581/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 194k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Frédéric Raynaud, « Tarascon – Le Pas de Bouquet », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Provence-Alpes-Côte d'Azur, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/6581

Haut de page

Responsable d'opération

Frédéric Raynaud

INRAP

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org