Navigation – Plan du site
2007

Moustiers-Sainte-Marie – Font Collomb

Responsable(s) des opérations : Jean Gagnepain
Notice rédigée par : Jean Gagnepain

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 8510

Date de l'opération : 2007 (SU)

1Le site de Font Collomb fut découvert et signalé le 14 octobre 2007. Une opération de fouille urgente fut réalisée dès le 18 octobre et dura cinq jours. L’intervention a été motivée par la découverte de structures anthropiques (bases de murs modernes et / ou contemporains, fosses) et de mobilier néolithique, céramique et lithique.

2La campagne de terrain et les prospections pédestres du secteur ont permis de mettre en évidence deux fonds de fosses très érodées contenant du mobilier néolithique, une base de cabanon et un mur interprété comme une restanque, ainsi que diverses structures en creux dont l’interprétation demeure incertaine. Quinze artéfacts lithiques, un outil poli en jadéitite, douze pièces céramiques néolithiques en stratigraphie (fosse 1) ont ainsi été récoltés pour la période néolithique. L’attribution chronoculturelle demeure incertaine – Néolithique final probable – même si le Néolithique moyen ne peut être exclu.

3L’opération a confirmé la forte anthropisation de cette aire géographique, marquée par la présence d’éléments géologiques remarquables : l’arc alpin, la formation détritique de Valensole, la plaine de Sainte-Croix, le Verdon et le Grand Canyon, la dépression de Moustiers-Sainte-Marie, des sources abondantes, tout cela à quelques mètres ou centaines de mètres du secteur.

4Cette richesse naturelle incroyable a ainsi attiré les hommes depuis les périodes les plus reculées de la Préhistoire. Des outils lithiques du Paléolithique sont retrouvés régulièrement sur le sol (un élément lors de cette campagne) et les indices d’implantations néolithiques sont abondants (ici les deux fosses et le mobilier lithique et céramique). Les établissements romains, médiévaux, modernes ou contemporains sont eux aussi présents.

5L’opération de Font Collomb, malgré la forte dégradation due au marnage important à cette cote, apporte ainsi une confirmation et des données complémentaires aux connaissances de ce secteur géographique. L’estimation du grand nombre d’informations perdues chaque année implique un suivi plus régulier des rives du lac et nous remercions une nouvelle fois l’ensemble des informateurs qui nous signalent rapidement leurs découvertes et observations, le Service régional de l’Archéologie et EDF qui nous permettent des interventions rapides sur le terrain.

6Les résultats seront insérés au vaste programme de prospection-inventaire du Grand Canyon du Verdon initié à partir de l’année 2007 par le Musée de Préhistoire des Gorges du Verdon.

7GAGNEPAIN Jean

8Avec la collaboration de Yann Dedonder, Jean-François Devos, Isabelle Dubset, Caroline Luzi, Vincent Meyer, Laurence Mombel et Jean-Luc Ramu.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Jean Gagnepain, « Moustiers-Sainte-Marie – Font Collomb », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Provence-Alpes-Côte d'Azur, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 22 août 2017. URL : http://adlfi.revues.org/6554

Haut de page

Responsable d'opération

Jean Gagnepain

COL

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org