Navigation – Plan du site
2007

Sainte-Agnès – Château

Responsable(s) des opérations : Michel Lapasset et Fabien Blanc
Notice rédigée par : Michel Lapasset et Fabien Blanc

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 8217

Date de l'opération : 2007 (FP)
Inventeur(s) : Lapasset Michel (EDU) ; Blanc Fabien (EDU)

1La campagne 2007 sur le site de Sainte-Agnès (Alpes-Maritimes) est la poursuite du travail entamé sur le corps castral (BSR PACA, 2006 : 93-94). Après avoir étudié l’évolution des accès au bloc central l’année précédente, c’est la tour maîtresse qui a été fouillée (Fig. n°1 : Vue de la tour maîtresse de Sainte-Agnès). Une première campagne avait déjà été engagée en 2001 sur les niveaux superficiels pour faciliter et prévenir une opération de restauration (BSR PACA, 2001 : 71-72). Elle avait mis notamment en évidence une réoccupation de l’édifice dans le courant du XVIIIe s. Les aménagements qui avaient alors été réalisés ont eu un impact majeur sur les stratigraphies sous-jacentes puisque toutes les couches médiévales postérieures au XIIIe s. ont disparu.

2Environ 0,80 m au maximum de sédiment étaient conservés inégalement en fonction de la topographie du rocher. Depuis l’entrée actuelle jusqu’au centre de l’édifice, une fosse du XVIIIe s. a été creusée jusqu’au roc. Son remplissage était de même nature que le sédiment supérieur. La raison d’être de cette fosse n’a pu être déterminée.

3La majeure partie des stratigraphies rencontrées consiste en un remblai homogène de sédiment argileux noirâtre et compact. Il a été rechargé à plusieurs reprises afin de constituer un niveau plan qui coïncidait avec de petits trous de poutres destinés sans nul doute à recevoir un plancher. Le mobilier contenu dans ce remblai consiste essentiellement en un lot homogène de céramiques de type pégau et trompes (d’appel ?). L’important taux de fragmentation et l’absence d’éléments complets indiquent que les céramiques ont été charriées en même temps que le remblai et qu’elles n’ont ainsi pas été utilisées dans la tour. Ce remblai a été mis en place lors de l’édification du corps de bâtiment adjacent qui a vu l’implantation d’un habitat d’élite, daté par confrontation des sources écrites, de la fin du XIIe s. ou début du XIIIe s. La tour a alors également subi une restauration en élévation et a vu son accès méridional condamné.

4Le seul sol d’occupation en place, présentant un mobilier de même nature que précédemment, venait sceller l’arasement d’un four à chaux contemporain de l’édification de la tour (Fig. n°2 : Vue des vestiges du four à chaux). La fouille de cet ensemble a montré que trois fours à chaux, d’une capacité d’environ 1 m3 chacun, se sont succédé simultanément. Si les fours ont été vidangés sur place comme en atteste la présence d’importantes rubéfactions sous de petits paquets de chaux, cette dernière a été vraisemblablement éteinte ailleurs. Le mortier a également été préparé dans une autre zone. La datation de cet ensemble, et par extension de l’édification de la tour, est en cours. Le mobilier céramique ne permet d’envisager que des fourchettes larges allant de la fin du Xe s. jusqu’au début du XIIIe s.

5Néanmoins, deux monnaies indiquent pour le moment que ces aménagements ont été réalisés durant le premier quart du XIe s., vieillissant de plus d’un siècle les datations jusqu’alors établies d’après les sources écrites. Deux autres datations au radiocarbone sont également en cours. La prochaine campagne concernera le reste du corps central et mettra ainsi un terme aux investigations dans cette zone.

6BLANC Fabien et LAPASSE Michel

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Vue de la tour maîtresse de Sainte-Agnès

Fig. n°1 : Vue de la tour maîtresse de Sainte-Agnès

Auteur(s) : Blanc, Fabien. Crédits : ADLFI (2007)

Fig. n°2 : Vue des vestiges du four à chaux

Fig. n°2 : Vue des vestiges du four à chaux

Auteur(s) : Blanc, Fabien. Crédits : ADLFI (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Vue de la tour maîtresse de Sainte-Agnès
Crédits Auteur(s) : Blanc, Fabien. Crédits : ADLFI (2007)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/6510/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 140k
Titre Fig. n°2 : Vue des vestiges du four à chaux
Crédits Auteur(s) : Blanc, Fabien. Crédits : ADLFI (2007)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/6510/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 396k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Michel Lapasset et Fabien Blanc, « Sainte-Agnès – Château », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Provence-Alpes-Côte d'Azur, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/6510

Haut de page

Responsables d'opération

Michel Lapasset

EDU

Fabien Blanc

EDU

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org