Navigation – Plan du site
2007

Saint-Rémy-de-Provence – Le macellum de Glanum

Responsable(s) des opérations : Jean-Louis Paillet, Yves Marcadal et Gilles Velho
Notice rédigée par : Jean-Louis Paillet, Yves Marcadal et Gilles Velho

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 8264 et 8365

Date de l'opération : 2007 (FP)
Inventeur(s) : Paillet Jean-Louis (CNRS) ; Marcadal Yves (CNRS) ; Velho Gilles (SUP)

1La campagne de fouille 2007 a été consacrée à l’exécution de quelques sondages complémentaires (BSR PACA, 2005 : 143 ; 2006 : 164-165) dans le macellum de Glanum (Fig. n°1 : Numérotation des espaces et des sondages) :

Pièce F, sondages S1 et S11

2L’achèvement du sondage S1 a permis de compléter l’information sur la mise en place d’une canalisation d’évacuation des eaux pluviales et usées issues de la cour du macellum. Cette canalisation serait postérieure à la construction initiale du monument et antérieure à la mise en place d’un terrazzo dans toute la surface de la pièce F. Ce sol aurait ensuite été perforé par une grande fosse dont le but aurait été de tenter de remettre en service la canalisation colmatée. Au fond de la fosse a été observée la présence d’un mur d’un habitat antérieur à la construction du macellum dont les axes sont les mêmes que ceux de l’urbanisme en grand appareil de tradition hellénistique.

3Le sondage S11 a été effectué dans des couches qui étaient scellées par le terrazzo. Il a été possible d’observer la qualité et la profondeur de la fondation des murs de l’angle sud-ouest du macellum, les différentes couches contemporaines et antérieures au terrazzo ainsi que les couches encaissantes de la tranchée de fondation des murs du macellum. Cette dernière a sectionné, dans le sens de la longueur, un autre mur indigène d’axe est-ouest et construit en terre compactée.

Rue et entrée, sondages S2 et S12

4Les sondages S2 et S12 ont été exécutés au droit d’une autre canalisation dont les parois latérales sont constituées de dalles sciées et dont les extrémités présentent une feuillure verticale destinée à l’assemblage des dalles entre elles.

5Le sondage S2 montre que cette canalisation a été détruite par la mise en place du bloc servant de base au piédroit nord de la porte d’entrée du macellum.

6Le sondage S12, situé à l’intérieur du vestibule d’entrée, n’a été qu’entamé. Il sera poursuivi et achevé en 2008.

7Le problème de la chronologie relative de ces deux canalisations se pose. S’il n’est pas résolu par l’achèvement de la fouille de ce sondage S12, nous serons contraints d’en exécuter un autre au point de convergence des deux canalisations.

Boutiques A et C, sondages S5 et S6

8Les sondages S5 et S6 avaient pour but d’étudier la structure et la profondeur de deux angles de murs intérieurs et extérieurs du macellum dans les boutiques A et C. Nous sommes désormais sûrs que l’espace du macellum a fait l’objet d’un vaste décaissement préalable à son installation.

9Le substrat géologique, composé de cailloux aux angles usés de calcaire du Crétacé emballés dans du sable, apparaît aujourd’hui à quelques centimètres en dessous du niveau du sol d’occupation des boutiques.

10En cet endroit, toutes les couches d’occupation antérieures à la construction du macellum ont été déblayées pour servir de remblai dans la moitié orientale du monument.

Datation

11Le matériel recueilli dans ces sondages est en cours d’étude et nous espérons qu’il permettra de préciser la chronologie des différents états du monument dont l’étude architecturale a apporté le témoignage.

12Toutefois, et sous réserve d’un examen complet de l’ensemble du matériel, il nous est possible de proposer la succession des séquences suivantes :

  • traces d’occupation de la fin du Néolithique sur le substrat colluvial du comblement géologique du vallon ;

  • absence de trace d’occupation de l’âge du Bronze ;

  • présence de traces d’occupation continue à partir du VIe s. av. J.‑C. ;

  • présence d’un habitat de la fin de l’âge du Fer sous le macellum dont les axes urbanistiques ont été conservés lors de la construction du macellum ;

  • la construction du macellum doit vraisemblablement être placée au cours des premières années du Ier s. av. J.‑C. et non plus à la fin du second siècle avant J.‑C. ;

  • les dates de la destruction de ce premier macellum et de sa reconstruction en petit appareil ne peuvent pas être précisées à cause des fouilles antérieures conduites par P. de Brun et H. Rolland. Il se pourrait cependant que la canalisation qui traverse l’espace F ait été construite à ce moment-là ;

  • la transformation du tiers sud de l’espace commercial en sanctuaire de la Bona Dea semble avoir eu lieu à l’extrême fin du Ier s. apr. J.‑C. L’ultime transformation marquée par l’installation des corniches posées à l’envers pour servir de gradins doit être située dans le courant du IIe s. apr. J.‑C. ;

  • les dates de l’abandon et de la destruction définitive du monument ne peuvent pas être précisées pour les mêmes raisons que précédemment.

13En 2008, nous avons projeté d’achever le sondage S12 sur la canalisation qui a été détruite par la mise en place du piédroit nord de la porte d’entrée du macellum, de pratiquer un microsondage au pied du pilier situé dans l’angle intérieur nord-ouest du vestibule d’entrée et d’exécuter un ultime sondage au point de convergence des deux canalisations identifiées dans le but de préciser leur chronologie relative et absolue. Après cela, nous affecterons toute notre énergie à la préparation de la publication de nos recherches.

14MARCADAL Yves, PAILLET Jean-Louis et VELHO Gilles

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Numérotation des espaces et des sondages

Fig. n°1 : Numérotation des espaces et des sondages

Auteur(s) : paillet, Jean-Louis. Crédits : ADLFI (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Numérotation des espaces et des sondages
Crédits Auteur(s) : paillet, Jean-Louis. Crédits : ADLFI (2007)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/6483/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 149k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Jean-Louis Paillet, Yves Marcadal et Gilles Velho, « Saint-Rémy-de-Provence – Le macellum de Glanum », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Provence-Alpes-Côte d'Azur, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 28 juin 2017. URL : http://adlfi.revues.org/6483

Haut de page

Responsables d'opération

Jean-Louis Paillet

CNRS

Articles du même responsable de fouilles

Yves Marcadal

CNRS

Articles du même responsable de fouilles

Gilles Velho

SUP

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org