Navigation – Plan du site
2007

Cavaillon – Les Hauts-Banquets

Responsable(s) des opérations : Patrick Reynaud, Gilles Ackx et Renaud Lisfranc
Notice rédigée par : Patrick Reynaud, Gilles Ackx et Renaud Lisfranc

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 7997

Date de l'opération : 2007 (EX)
Inventeur(s) : Reynaud Patrick (INRAP) ; Ackx Gilles (INRAP) ; Lisfranc Renaud (INRAP)

1Le projet d’implantation d’une zone d’activités commerciales, au lieu-dit Les Hauts Banquets situé à 2 km au sud-est du centre de Cavaillon, a entraîné la mise en place d’une campagne de sondages archéologiques qui s’est déroulée du 9 juillet au 17 août 2007.

2Cette opération concerne une emprise de 24 ha de plaine agricole durancienne, au nord de laquelle sont attestées des sépultures isolées, en particulier celles du chemin du Midi  (BSR PACA, 2005 : 206-207 et rapport d’opération de Bruno Portet 2005, déposé au SRA DRAC-PACA) (Tallah, 2006 : 61-62).

Fosses à incinération

3Dans la zone nord, les vestiges se rapportent au moins à trois fosses à incinération datables de la période augustéenne. La fouille exhaustive et l’étude archéoanthropologique d’une fosse a permis d’attester la présence d’un individu incinéré en place et le prélèvement probable d’une partie des résidus de crémation.

Puits, drains, fossés

4Toujours dans cette même zone, plusieurs structures de datation incertaine (antique ?), parmi lesquelles un puits, trois drains empierrés et deux fossés orientés nord-sud (dont un situé en bordure des sépultures), ont été également repérées.

Indices isolés

5Des indices isolés attribuables à la période romaine sont aussi présents dans la zone sud. Ils concernent un fossé orienté nord-ouest–sud-est, un drain empierré est-ouest et des rejets de matériaux concentrés à l’intérieur et aux abords d’une dépression. Un petit lot de tessons de céramique et d’amphore, recueilli dans les sondages, situe le contexte aux Ier et IIe s. apr. J.‑C.

6Bien que particulièrement diffuses, il faut signaler des traces d’occupations antérieures qui sont peut-être protohistoriques et/ou préhistoriques. Elles se rapportent à de menus fragments de céramique modelée appréhendés localement au sud-ouest de la zone méridionale. Dans ces secteurs, la nature des dépôts sédimentaires, accumulés dans de profondes cuvettes, évoque un milieu humide (marécage ?).

7Enfin, un réseau de tranchées linéaires parallèles et des groupes disséminés de petites fosses, relatifs aux cultures d’époque moderne (et/ou contemporaine), ont été mis en évidence dans un grand nombre de parcelles.

8REYNAUD Patrick, ACKX Gilles et LISFRANC Renaud

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Patrick Reynaud, Gilles Ackx et Renaud Lisfranc, « Cavaillon – Les Hauts-Banquets », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Provence-Alpes-Côte d'Azur, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 29 avril 2017. URL : http://adlfi.revues.org/6424

Haut de page

Responsables d'opération

Patrick Reynaud

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Gilles Ackx

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Renaud Lisfranc

INRAP

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org