Navigation – Plan du site
2007

Fréjus – Hôtel de la Poste, rue Gallus

Responsable(s) des opérations : Kelig-Yann Cotto
Notice rédigée par : Kelig-Yann Cotto

Texte intégral

Date de l'opération : 2007 (DF)
Inventeur(s) : Cotto Kelig-Yann (COL)

1L’hôtel de la poste, hôtel particulier daté du XVIIIe s., situé au croisement de la rue Général‑de‑Gaulle et de la rue Gallus a fait l’objet en 2007 d’une procédure d’acquisition par les propriétaires de l’actuel hôtel-restaurant Arena en vue de l’agrandissement de leurs capacités d’hébergement. Le projet de l’architecte prévoyait la démolition d’un bâtiment flanquant l’arrière de cet hôtel afin de constituer une façade donnant sur jardin.

2L’allure de ce bâtiment, dont les murs élevés et aveugles ne présentent ni « coup de sabre » ni reprises – si ce n’est au contact de la toiture –, et son positionnement très proche du tracé supposé de l’enceinte du XVIe s. ont conduit l’architecte des Bâtiments de France à se rapprocher du service du patrimoine afin que celui-ci effectue une visite et une enquête documentaire.

3Seul le dernier étage occupé par une vaste pièce aux murs très élevés s’est révélé accessible. La présence d’un enduit de ciment recouvrant les murs n’a pas permis une lecture du bâti. En revanche, la conservation sur le côté nord de quelques lambeaux d’un enduit plus ancien à base de chaux et d’argile, de couleur brune à lie-de-vin, a permis d’observer quelques graffitis dont l’un évoque avec précision une galère moderne (Fig. n°1 : Graffiti : galère moderne).

4Ce navire qui dispose à la fois de rames et d’un mât, a été identifié comme une fuste ou une galiote par Philippe Rigaud, consulté à cette occasion. Son mât unique, portant une hune pour l’observation, est tenu par des haubans. Son antenne (le trait oblique en travers du mât) devait porter une voile latine. À l’arrière, malgré l’altération du dessin, apparaît le carosse, autrement dit l’espace couvert par une tente réservé à l’état-major du navire et au pilote. L’arc-de-cercle qui se situe dans le prolongement de la coque représente le timon axial (« à la mode de Bayonne » ou « à la mode de Navarre ») qui fait son apparition sur les galères provençales dès le milieu du XIVe s. Sur la proue enfin est figurée une bombarde dans l’axe du navire, ce qui situe ce navire au-delà de 1380, date à laquelle l’artillerie fait son apparition sur les galères de Marseille. Toutes ces indications permettent de supposer à ce navire une datation autour des XVIe s. ou XVIIe s.

5La présence de ce graffito permet donc d’étayer l’hypothèse d’une ancienneté relative du bâtiment qui le porte et donc de son antériorité à l’hôtel de la poste. Il ne semble pas lié directement à la fortification moderne, le tracé de celle-ci passant vraisemblablement plus à l’ouest au niveau d’un des murs de l’hôtel qui en a gardé le fruit caractéristique. Il pourrait correspondre toutefois à une structure haute figurant sur le plan de J. Maretz (1633), en arrière de la fortification mais au droit de la porte Saint-Pons.

6COTTO Kelig-Yann

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Graffiti : galère moderne

Fig. n°1 : Graffiti : galère moderne

Auteur(s) : Cotto, Kelig-Yann ; Thernot, Robert ; Pâques, J. Crédits : ADLFI (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Graffiti : galère moderne
Crédits Auteur(s) : Cotto, Kelig-Yann ; Thernot, Robert ; Pâques, J. Crédits : ADLFI (2007)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/6205/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 72k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Kelig-Yann Cotto, « Fréjus – Hôtel de la Poste, rue Gallus », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Provence-Alpes-Côte d'Azur, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/6205

Haut de page

Responsable d'opération

Kelig-Yann Cotto

COL

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org