Navigation – Plan du site
2007

Cadenet – Oppidum de Castellar

Responsable(s) des opérations : Delphine Isoardi, Dominique Garcia et Florence Mocci
Notice rédigée par : Delphine Isoardi, Dominique Garcia et Florence Mocci

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 8237

Date de l'opération : 2007 - 2008 (FP)
Inventeur(s) : Isoardi Delphine (AUT) ; Garcia Dominique (COL) ; Mocci Florence (CNRS)

1Les premières fouilles archéologiques sur l’oppidum du Castellar ont débuté en juin 2007, faisant suite à la campagne 2006 de relevé des vestiges du rempart (BSR PACA, 2006 : 216-217). La responsabilité administrative et scientifique a été confiée à Delphine Isoardi (doctorante, université de Provence sous la direction de Dominique Garcia).

2L’oppidum du Castellar est connu depuis le XVIIe s. par la découverte de vestiges de l’âge du Fer (stèles en gallo-grec et/ou empreintes de pieds, pilier à entailles céphaloïdes, monnaies), de la période romaine (notamment des dédicaces envers différentes divinités, dont des divinités locales, Dexiva et les Caudellenses, et un trésor de monnaies et parures : autant d’indices laissant envisager l’existence d’un sanctuaire sur le site).

3Plusieurs sondages et tranchées de diagnostics ont été implantés sur des endroits stratégiques.

4À ce jour, en combinant les données anciennes (mobiliers, éléments d’architecture et épigraphie) et les découvertes récentes (hors contexte ou en stratigraphie), l’occupation du site peut désormais plus précisément être circonscrite au IIIe s. et plus sûrement dès le IIe s. av. J.‑C. jusqu’aux Ier-IIe s. apr. J.–C. (voire le IIIe s. apr. J.–C.). Les datations radiocarboniques sont cohérentes d’une extrémité à l’autre du site (zone 5000/us 5012 : 200-20 av. J.–C. - zone 4000/us 4014 : 200-30 av. J.‑C.). On peut envisager un lotissement complet du site, avec mise en place du rempart et des structures dans un même temps. Notre déception vient de l’absence d’identification de structures bâties dans les zones sondées. L’hypothèse d’une occupation domestique reste à valider.

5L’objectif de 2008 sera de mettre au jour ces structures (de même, la question du temple à Dexiva se pose toujours) et également de continuer à documenter la fortification et ses composantes (dont la tour ronde du nord-est et le fossé) par de nouvelles excavations.

6ISOARDI Delphine, GARCIA Dominique et MOCCI Florence

7Des membres universitaires ou du CNRS ont collaboré à ces travaux : Dominique Garcia, Florence Mocci, Vincent Dumas, Maxime Dadure, Kevin Walsh. L’équipe de terrain était composée d’un panel varié d’étudiants en archéologie : Raphaël Golosetti, Maée Le Hir, Bérengère Pérez, Éric Pons, Jonhattan Vidal. Des fouilleurs bénévoles ont également participé à cette campagne (G. Perdreau).

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Tranchée 1000 dans l'agger (extrémité nord-est, intra-muros)

Fig. n°1 : Tranchée 1000 dans l'agger (extrémité nord-est, intra-muros)

Auteur(s) : Isoardi, Delphine. Crédits : ADLFI (2007)

Fig. n°2 : Zone 7000 : courtine orientale, extrémité nord

Fig. n°2 : Zone 7000 : courtine orientale, extrémité nord

Auteur(s) : Isoardi, Delphine. Crédits : ADLFI (2007)

Fig. n°3 : Zone 8000 : fondations de la courtine orientale, extrémité nord

Fig. n°3 : Zone 8000 : fondations de la courtine orientale, extrémité nord

Auteur(s) : Isoardi, Delphine. Crédits : ADLFI (207)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Tranchée 1000 dans l'agger (extrémité nord-est, intra-muros)
Crédits Auteur(s) : Isoardi, Delphine. Crédits : ADLFI (2007)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/6193/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 214k
Titre Fig. n°2 : Zone 7000 : courtine orientale, extrémité nord
Crédits Auteur(s) : Isoardi, Delphine. Crédits : ADLFI (2007)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/6193/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 212k
Titre Fig. n°3 : Zone 8000 : fondations de la courtine orientale, extrémité nord
Crédits Auteur(s) : Isoardi, Delphine. Crédits : ADLFI (207)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/6193/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 205k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Delphine Isoardi, Dominique Garcia et Florence Mocci, « Cadenet – Oppidum de Castellar », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Provence-Alpes-Côte d'Azur, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/6193

Haut de page

Responsables d'opération

Delphine Isoardi

AUT

Dominique Garcia

COL

Florence Mocci

CNRS

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org