Navigation – Plan du site
2007

Tourves – Le Peiron

Responsable(s) des opérations : Marc Borréani
Notice rédigée par : Marc Borréani

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 8346

Date de l'opération : 2007 (SD)
Inventeur(s) : Borréani Marc (COL)

1Lors de travaux de nivellement réalisés par la commune de Tourves au quartier du Peiron et destinés à l’aménagement d’un terrain de sport, les vestiges d’un mur associé à du matériel antique sont apparus.

2Prévenu de la découverte par Claude Arnaud, le service régional de l’archéologie a alors décidé la réalisation de sondages. L’intervention s’est déroulée du 21 au 25 mars 2007 et a été possible grâce à la mise à disposition durant deux jours d’un tractopelle par la commune de Tourves et à la mobilisation des bénévoles de l’Association d’Histoire Populaire Tourvaine.

3Le gisement est implanté en bordure nord de la petite plaine drainée par le Caramy, située au sud-est du village de Tourves.

4La présence d’un mobilier résiduel (céramique campanienne A, modelée, amphore italique) atteste une occupation du site dès la fin de l’âge du Fer (IIe et Ier s. av. J.‑C.), sans structures correspondantes.

5La première implantation d’époque romaine correspond à un bâtiment aux murs liés à la terre, très mal conservé et sans élément précis de datation.

6À ce premier bâtiment succède un assez vaste ensemble, dont on a pu dégager le mur sud, bâti à la chaux, d’une longueur de 52,80 m, ainsi que les départs des murs ouest et est, bâtis à la terre. Les murs sont dérasés jusqu’au niveau des fondations et les sols ont disparu.

7Cet ensemble se prolongeait au nord sous la route et le terrain situé au-delà, secteur où une construction en ruine réemploie de nombreux fragments de tuiles, de dolium ainsi que du béton de tuileau. Il pourrait s’être étendu sur une superficie d’environ 2 000 m2. Le plan de la partie sondée permet de restituer la présence de deux corps de bâtiment ouvrant sur une cour fermée dans laquelle se trouve un puits.

8Le rare mobilier observé dans les couches remaniées et celui d’un petit dépotoir situé à l’extérieur du bâtiment, au sud-est, permettent d’avancer une fourchette chronologique large couvrant les Ier et IIe s. L’occupation du site est encore attestée au début du IIIe s., par la présence d’un as de Caracalla trouvé en surface (identification par Guy Lovisolo).

9Cet établissement correspond sans doute à une ferme exploitant la petite plaine située au sud.

10BORRÉANI Marc

11Équipe de fouille : Claude Arnaud, Catherine Arnoux, Jean Bard, Marc Borréani, Jean-Pierre Ferro, Patrice Garnero (tracto-pelle), Jean-Bernard de Gasquet, Françoise Laurier, Henri Moniez et Roger Ortiz-Vidal.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Marc Borréani, « Tourves – Le Peiron », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Provence-Alpes-Côte d'Azur, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 27 juin 2017. URL : http://adlfi.revues.org/6103

Haut de page

Responsable d'opération

Marc Borréani

COL

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org