Navigation – Plan du site
2007

Ceyrat – Le Chire, Le Puy Boucle, Les Girards et Coin Champs

Responsable(s) des opérations : Guy Alfonso
Notice rédigée par : Guy Alfonso

Entrées d’index

Chronologique :

Néolithique final

Géographique :

Auvergne, Puy-de-Dôme (63), Ceyrat

Nature des opérations :

Expertise (EX)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 206/18-2007/35

Date de l'opération : 2006 - 2007 (EX)

1Le diagnostic concerne le projet d’aménagement, par l’OPHIS du Puy-de-Dôme, d’une zone de 15 ha localiséeau nord de la commune de Ceyrat. Aucun site n’est recensé dans le périmètre du projet ou à ses abords immédiats, mais des vestiges gallo-romains importants sont reconnus au nord – en particulier le théâtre antique implanté sur les pentes du puy de Montaudou – ainsi qu’à l’est, dans la commune de Beaumont.

2L’emprise totale du projet d’aménagement concerne une superficie de plus de 15 ha, coupée en son milieu par la RD 941c, mais pour diverses raisons (zones trop abruptes, maintien d’une partie du couvert arboré du site, etc.), c’est unesuperficie de l’ordre de 125 000 m2 qui a pu être sondée. Au total, cent quarante-sept tranchées ont été ouvertes, couvrant une surface de 5 600 m2 , équivalant à 4,48 % de la superficie accessible et 3,57 % de la superficie totale du projet.

3Le secteur sondé s’inscrit dans l’emprise de la coulée de lave issue du puy de Gravenoire. Dans la plus grande partiedu terrain, le substrat volcanique trachybasaltique se rencontre à une profondeur comprise le plus souvent entre 0,30 m et 0,50 m. Dans un seul secteur, localisé au nord-est de l’emprise et correspondant à la zone la plus bassees terrains, ce substrat n’a pas été atteint : les sondages, creusés jusqu’à une profondeur de 1,30 m à 3,90 m, ont révélé, sous la couche de terre végétale, une accumulation de colluvions limonoargileuses brun clair, renfermant des inclusions volcaniques. Dans deux d’entre-eux, des retombées volcaniques noires (téphras), de 0,20 m à 0,30 m d’épaisseur, s’intercalent au sein de ces colluvions.

4C’est dans ce secteur qu’à été mise au jour une structure apparemment isolée, témoignant vraisemblablement d’une occupation temporaire. Il s’agit d’une fosse circulaire d’un mètre de diamètre et 0,30 m de profondeur, aux parois rubéfiées et dont le fond est tapissé d’une épaisse couche charbonneuse et de blocs chauffés (Fig. n°1 : Fosse à pierre chauffées du Néolithique final) . Aucun mobilier n’a été retrouvé dans son comblement, ni dans son environnement. Une analyse 14 C pratiquée sur des charbons de bois (chêne à cernes larges) a fourni la datation suivante : 3352-2925 cal BC (ETH 33680).

5Alfonso Guy

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Fosse à pierre chauffées du Néolithique final

Fig. n°1 : Fosse à pierre chauffées du Néolithique final

Auteur(s) : Alfonso, Guy (INRAP). Crédits : Alfonso Guy INRAP (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Fosse à pierre chauffées du Néolithique final
Crédits Auteur(s) : Alfonso, Guy (INRAP). Crédits : Alfonso Guy INRAP (2007)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/5933/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 23k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Guy Alfonso, « Ceyrat – Le Chire, Le Puy Boucle, Les Girards et Coin Champs », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Auvergne, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/5933

Haut de page

Responsable d'opération

Guy Alfonso

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org