Navigation – Plan du site
2007

Soissons – 57-59 avenue de Paris

Responsable(s) des opérations : Sophie Desenne
Notice rédigée par : Sophie Desenne

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 9208

Date de l'opération : 2007 (MH)

1Une opération archéologique de diagnostic a été menée en mai-juin 2007 à Soissons au 57-59 avenue de Paris. Le terrain de 1 187 m² est concerné par un projet de construction de bureaux.

2Ce diagnostic a permis de mettre en évidence une occupation gallo-romaine, une fosse isolée du bas Moyen Âge et des aménagements du XIXes., à partir de quatre tranchées de sondage.

3L’occupation gallo-romaine correspond à une vaste nécropole occupée du Iers. au IIIes.

4Les vestiges se répartissent dans le temps, avec au Iers. un secteur funéraire de crémation représenté par deux fosses de rejets de crémation (Tr1-St1 et Tr1-St2) et une fosse (Tr1-St3), puis aux IIes. et IIIes. un secteur à inhumation avec deux sépultures (Tr1-St4 et Tr3-St4), une fosse (Tr3-St1) et deux fossés de fonction indéterminée (Tr3-St2 et Tr3-St3).

5La sépulture Tr1-St4 est celle d’un homme adulte (Fig. n°1 : Sépulture d’un individu masculin d’âge adulte (Tr1-St4) attribuée à la fin du IIes.et au début du IIIes. ) âgé de plus de 45 ans. Le défunt a été inhumé dans une fosse, le corps placé dans un cercueil. Des offrandes alimentaires, sous forme de vaisselle et pièce de viande et vraisemblablement un « petit coffret » avait été déposé sur le couvercle du cercueil avant le rebouchage de la fosse. Le dépôt d’une cruche à l’extrémité sud correspond peut-être à ce rituel ou à un culte ultérieur.

6La sépulture Tr1-St3 est celle d’un périnatal, inhumé dans une petite fosse, le corps déposé dans une urne.

7Ces découvertes s’intègrent dans un vaste ensemble funéraire qui s’étend sur la totalité de la butte Saint-Jean.

8Les diagnostics des dernières années ont révélé une partition du cimetière avec au Iers. le secteur à incinérations, localisé à mi-pente, qui regroupe à la fois des zones de crémation, des fosses de rejets de bûcher et des incinérations, puis aux IIes. et IIIes. un vaste ensemble à inhumations qui s’étend sur la butte et ses contreforts.

9Les deux inhumations et les restes incinérés mis au jour soulignent très probablement la limite de l’aire de crémation et des rejets des bûchers du Iers. et l’extension au sud de la zone funéraire à inhumations de la fin du IIes. et du IIIes.

10Les importants travaux de construction des fortifications et les aménagements du génie au début du XIXes. ont profondément modifié le paysage et la parcelle diagnostiquée a été entaillée par ces travaux. Les remblais dégagés au 57-59 avenue de Paris, correspondent ainsi, vraisemblablement, à l’aménagement, de l’extrémité sud-ouest, du glacis de l’ouvrage à corne du XIXes.

11DESENNE Sophie

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Sépulture d’un individu masculin d’âge adulte (Tr1-St4) attribuée à la fin du IIes.et au début du IIIes.

Fig. n°1 : Sépulture d’un individu masculin d’âge adulte (Tr1-St4) attribuée à la fin du IIes.et au début du IIIes.

Auteur(s) : Desenne, Sophie (INRAP). Crédits : Desenne Sophie INRAP (2007)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Sépulture d’un individu masculin d’âge adulte (Tr1-St4) attribuée à la fin du IIes.et au début du IIIes.
Crédits Auteur(s) : Desenne, Sophie (INRAP). Crédits : Desenne Sophie INRAP (2007)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/5689/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 234k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Sophie Desenne, « Soissons – 57-59 avenue de Paris », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Picardie, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 26 juillet 2017. URL : http://adlfi.revues.org/5689

Haut de page

Responsable d'opération

Sophie Desenne

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org