Navigation – Plan du site
2007

Abbeville – Carrière Léon, route d'Amiens

Responsable(s) des opérations : Jean-Jacques Bahain
Notice rédigée par : Jean-Jacques Bahain

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 9155

Date de l'opération : 2007 (SD)

1Le 13 juin 2007, une expertise géologique et archéologique de la parcelle de la Carrière Léon à Abbeville a été réalisée par le Muséum national d’histoire naturelle afin de vérifier si des sédiments fluviatiles potentiellement archéologiques y étaient préservés. Cette expertise avait été demandée au terme d’une première visite organisée le 2 février 2007 par la DRAC de Picardie, dans le cadre de la demande de classement du site au titre des monuments historiques.

2Haut lieu de l’archéologie mondiale, la vallée de la Somme a joué un rôle majeur dans la reconnaissance de la Préhistoire par la communauté scientifique française et internationale dans la seconde moitié du XIXe s. De nombreux sites paléolithiques y ont été découverts et fouillés, confirmant la coexistence d’animaux disparus et d’industries lithiques humaines incluant de  nombreux bifaces. La plupart de ces découvertes étaient associées à des dépôts fluviatiles fossiles de la Somme, dépôts aujourd’hui en hauteur par rapport à la vallée  actuelle (terrasses étagées).

3Dans la région d’Amiens, le système de terrasses fluviatiles étagées de la Somme comprend dix nappes alluviales fossiles dont la plus ancienne (la plus haute) s’est mise en place il y a plus d’un million d’années. Numérotées de la plus récente vers la plus ancienne, ces nappes fluviatiles et les dépôts de versants les recouvrant ont enregistré, outre les occupations préhistoriques, les variations du climat et de l’environnement sur le dernier million d’années (Antoine, 1990 ; Antoine. [et al.], 2003).

4D’un point de vue scientifique, l’expertise géologique et archéologique a apporté de  nombreux éléments de très haut intérêt.

5Elle confirme la présence sur la parcelle de la Carrière Léon, appartenant au Muséum national d’histoire naturelle, de sédiments fluviatiles grossiers et fins correspondant à une ancienne nappe alluviale de la Somme. Elle  correspond à la nappe VII du système défini par Pierre Antoine et s’est déposée au cours du Pléistocène moyen, il y a environ 600 000 ans. La rivière, qui coulait alors environ 40 m au-dessus du fond de vallée actuel, a laissé les dépôts dans lesquels ont été recueillies les pièces paléontologiques et archéologiques des sites classiques de l’Abbevillien, pièces qui ont été utilisées par les chercheurs dans la seconde partie du XIXe s. pour témoigner de la coexistence de l’Homme et d’espèces animales disparues et ont contribué la reconnaissance de la Préhistoire en France.

6Cette parcelle est l’une des rares d’Abbeville présentant encore des sédiments de cette époque et la seule susceptible d’être fouillée. Elle présente donc un intérêt scientifique majeur, sachant qu’aujourd’hui la position stratigraphique des pièces archéologiques provenant de cette terrasse VII du système de la Somme est systématiquement remise en cause. Ceci est en grande partie lié au fait que la plupart des fouilles organisées sur cette nappe date de la fin du XIXe s. ou du début du XXe s. et qu’aucune vérification récente n’a pu y être effectuée, hormis sur la coupe préservée de la Carrière Carpentier. Cette dernière localité présente toutefois la particularité de n’être que paléontologique, ce qui a été confirmé par des études récentes et a participé à la  remise en question de la coexistence de l’Homme avec la faune qui y a été récoltée : La Carrière Léon, par contre, est réputée à la fois comme site paléontologique et archéologique. Un sondage de Breuil en 1939, malheureusement non publié mais cité par Bourdier (1974), a permis d’y confirmer la présence d’industrie lithique, industrie associée sur cette localité à la marne blanche et donc probablement contemporaine de la faune de la Carrière Carpentier.

7D’après le rapport de BAHAIN Jean-Jacques (Muséum national d’histoire naturelle – USM 0204 – UMR 5198)

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Jean-Jacques Bahain, « Abbeville – Carrière Léon, route d'Amiens », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Picardie, mis en ligne le 01 mars 2007, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/5631

Haut de page

Responsable d'opération

Jean-Jacques Bahain

UNIV

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org