Navigation – Plan du site
2006

Petit-Bourg – Roujol

Responsable(s) des opérations : Anne-Christine Nalin
Notice rédigée par : Anne-Christine Nalin

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 23258

Date de l'opération : 2006 (EX)

1Un diagnostic a été réalisé à l'occasion du projet de lotissement « Les Palmiers », situé sur une parcelle de 8 400 m2 localisée dans la plaine basse humide de la Rivière la Moustique, à 200 m de la mer et à 50 m de la mangrove de la Pointe de Roujol.

2Des photos aériennes indiquaient dans cette zone la présence de merlons de terre parallèles de 5 m à 8 m d’entraxe, de 0,50 m à 1 m de hauteur, traces probables de champs surélevés destinés à mettre les cultures hors d’eau. Leur orientation, se calquant sur celle du parcellaire actuel, laissait présager une origine coloniale.

3 Cette opération a permis la découverte d'une concentration diffuse de mobilier précolombien s’étendant sur une centaine de mètres de diamètre dans la partie sud de la parcelle. Il s’agit essentiellement de céramique (194 tessons) et de mobilier lithique (14 éclats ou galets de roche volcanique). Dans ce secteur a aussi été mise au jour une fosse comportant à sa base une structure de combustion. Elle a livré une quantité assez conséquente de mobilier amérindien : 104 tessons de céramique attribuables à la culture troumassoïde, et 7 galets ou éclats de roche volcanique appartenant à la structure de combustion. Le mobilier colonial reste anecdotique (rares tessons de faïence, formes à sucre et clous).

4En conclusion, bien que les aménagements agricoles (merlons) aient probablement été mis en place durant les périodes historiques, le diagnostic a mis en évidence une occupation précolombienne diffuse dont l’interprétation reste incertaine : il pourrait s’agir soit de la périphérie d’un site d’habitat s’étendant hors emprise, ou bien d’une occupation plus originale tournée vers une activité agricole, et ayant laissé peu de vestiges. La question de la datation des merlons ou champs surélevés reste problématique, comme souvent dans l’ensemble de la zone américaine (voir exemples de Guyane, d'Équateur).

5Le SRA pour Anne-Christine NALIN

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Anne-Christine Nalin, « Petit-Bourg – Roujol », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Guadeloupe, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 28 juillet 2017. URL : http://adlfi.revues.org/4992

Haut de page

Responsable d'opération

Anne-Christine Nalin

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org