Navigation – Plan du site
2006

Baie-Mahault – Parc d'activités de Jabrun

Responsable(s) des opérations : Rosemond Martias
Notice rédigée par : Rosemond Martias

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 23270

Date de l'opération : 2009 (EX)

1La parcelle diagnostiquée se situe à environ 700 m du bord de mer, bordée au sud par la Ravine du Coin, zone basse marécageuse. Elle est constituée d'un versant peu pentu et traversée par un vallon profond d'une dizaine de mètres. La parcelle jouxte une ancienne habitation coloniale, mentionnée à la fois sur la Carte des Ingénieurs du Roi (1764) sous le nom de sucrerie Bonnet, et sur la Carte marine (1867-1869).

2Des prospections au sol ont été effectuées par Tristan Yvon du SRA, en mai 2006, dans la partie située à l'ouest de la ravine. Elles n’ont permis le repérage que de quelques tessons coloniaux, mais pas de structures. Le diagnostic n'a pas livré beaucoup plus de mobilier archéologique, quelques tessons de céramique coloniale épars, un peu plus concentrés dans la zone nord-ouest proche de la sucrerie. Il est à noter que la parcelle a été fortement bouleversée ces dix dernières années.

3Cependant, l'opération a permis de mettre au jour, sur une étendue de 8 ha, des trous de poteaux carrés de 0,60 m à 0,80 m de côté, espacés de 3 m x 4 m, correspondant probablement à une plantation de cacao.

4En effet, la parcelle est localisée dans une section de Baie-Mahault dénommée « Cacao » (carte IGN 2002) et l'espacement entre les trous de poteaux obéit aux directives de l'arrêté du 26 juillet 1929 du Gouverneur de la Guadeloupe, instituant une prime à la replantation de caféiers et de cacaoyers après les dommages sur les plantations causés par le cyclone de 1928.

5Le diagnostic a également permis la découverte d'un cimetière colonial situé dans le sud-est de la parcelle, limité à l'est par le vallon qui partage la parcelle en deux et au sud par une zone marécageuse liée à la Ravine du Coin (tranchée T70). Ce cimetière s'étend sur environ 2 400 m2, dont la moitié se trouve hors emprise, et a une densité d'à peu près 0,7 individu par m2. Trois des 29 sépultures identifiées ont été fouillées. Deux d’entre elles sont des sépultures primaires simples en cercueil, la dernière est une sépulture primaire

6simple en pleine terre. Aucune n'a livré de mobilier archéologique. L’état de conservation des squelettes étant très médiocre, il n’a pas permis de prélèvement. Néanmoins, les conditions de conservation peuvent varier à très peu de distance et une investigation plus poussée de ce qui semble être un cimetière d'esclaves en usage dès le XVIIIe s., apporterait éventuellement des éléments nouveaux sur une période peu connue de l'histoire de la Guadeloupe.

7 (Fig. n°1 : Sépulture 4, adulte, sexe indéterminé, en décubitusdorsal en cercueil) et (Fig. n°2 : Plan du cimetière)

8Rosemond MARTIAS

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Sépulture 4, adulte, sexe indéterminé, en décubitusdorsal en cercueil

Fig. n°1 : Sépulture 4, adulte, sexe indéterminé, en décubitusdorsal en cercueil

Auteur(s) : Martias, Rosemond (INRAP). Crédits : Martias Rosemond, INRAP (2006)

Fig. n°2 : Plan du cimetière

Fig. n°2 : Plan du cimetière

Auteur(s) : Martias, Rosemond (INRAP). Crédits : Martias Rosemond, INRAP (2006)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Sépulture 4, adulte, sexe indéterminé, en décubitusdorsal en cercueil
Crédits Auteur(s) : Martias, Rosemond (INRAP). Crédits : Martias Rosemond, INRAP (2006)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/4971/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 49k
Titre Fig. n°2 : Plan du cimetière
Crédits Auteur(s) : Martias, Rosemond (INRAP). Crédits : Martias Rosemond, INRAP (2006)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/4971/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 85k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Rosemond Martias, « Baie-Mahault – Parc d'activités de Jabrun », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Guadeloupe, mis en ligne le 01 mars 2006, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://adlfi.revues.org/4971

Haut de page

Responsable d'opération

Rosemond Martias

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org