Navigation – Plan du site
2009

Mouthiers-sur-Boëme – La Croix Ronde

Responsable(s) des opérations : Emmanuelle Galtié
Notice rédigée par : Emmanuelle Galtié

Entrées d’index

Chronologique :

Empire romain

Opérations :

Expertise (EX)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204877

Date de l'opération : 2009 (EX)

1Le village de Mouthiers-sur-Boëme s’établit en bordure de la Boëme, de part et d’autre d’un méandre. Cette rivière, qui prend sa source au sud d’Angoulême, parcourt 23 km avant sa confluence, au sud-ouest de Nersac (soit à environ 10 km de Mouthiers-sur-Boëme), avec la Charente dont elle est un affluent de rive gauche. Au nord du village, implanté sur un promontoire dominant la vallée de la Boëme, le lieu-dit « La Croix Ronde » fera l’objet d’un nouvel aménagement de lotissement réalisé par les Colotisseurs Forgeron, Rainard et Brouillet.

2La nature et l’étendue des travaux envisagés par le futur projet de lotissement étant susceptibles d’affecter des éléments du patrimoine, une prescription de diagnostic archéologique fut établie en juillet 2008 afin de mettre au jour d’éventuels vestiges.

3 Au total, 20 sondages furent ouverts, soit en quinconce soit en continu. La surface décapée totalise 1 643 m2 soit 9,4 % de la superficie prescrite.

4Le diagnostic a permis de mettre au jour un site de l’époque romaine (seconde moitié du Ier s.). Il se caractérise par la présence de deux zones archéologiques distinctes bien que limitrophes :

5   - le premier secteur d’une superficie moyenne de 1 900 m2, se localise au sud-ouest de l’emprise et semble avoir eu pour seule activité, l’exploitation des bancs de calcaire. Deux modes opératoires semblent avoir été utilisés, d’une part, une « exploitation en gradins» (tranchée 1) et d’autre part, une « exploitation de surface » (tranchée 2 et 3). L’exploitation de ces carrières ne pourrait-elle pas être en relation directe avec l’aménagement du lieu de culte (secteur 2) ? Seule une analyse comparative des matériaux pourrait apporter une réponse ;

6   - le second secteur, situé à l’ouest de l’emprise, s’étend sur une surface de 1 100 m2. Il est caractérisé par la présence d’un bâtiment dont le plan et les dimensions suggèrent l’existence d’un sanctuaire. Les niveaux archéologiques sont situés à une profondeur variant entre 0,15 m et 0,30 m. La stratigraphie est quasi inexistante, les vestiges apparaissant immédiatement sous le niveau de colluvionnement.

7GALTIÉ Emmanuelle 

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Emmanuelle Galtié, « Mouthiers-sur-Boëme – La Croix Ronde », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 29 avril 2017. URL : http://adlfi.revues.org/3358

Haut de page

Responsable d'opération

Emmanuelle Galtié

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org