Navigation – Plan du site
2009

La Rochelle – Rue du Docteur-Schweitzer

Responsable(s) des opérations : Jean-Paul Nibodeau
Notice rédigée par : Guillaume Pouponnot

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204575

Date de l'opération : 2009 (EX)

1Cette opération de fouille, qui fait suite à un diagnostic réalisé par l'Inrap en septembre 2008 sous la direction de Jean-Paul Nibodeau, s'est déroulée du 12 au 23 octobre 2009. Elle précède la construction de logements et d'un parking souterrain sur une parcelle d'environ 3 300 m² située au sud du centre hospitalier de La Rochelle, rue du Docteur-Schweitzer.

2L'opération a permis de dégager sur une longueur totale d'environ trente mètres une partie du flanc nord du bastion Dauphin et de la courtine reliant ce dernier au bastion Bourgogne, situé au nord, et de confirmer les informations apportées par le diagnostic sur la structure interne de l'ouvrage. La construction de cette enceinte, longue de plus de 5 000 m et pourvue de vastes bastions, débute en 1689 sous la direction de l'ingénieur Ferry pour s'achever dans les années 1700. Elle restera en élévation jusqu'au début du XXe s., date de son déclassement définitif.

3Les structures sont conservées à faible profondeur (entre 0,45 m et 0,50 m) sous les parkings actuels. Les maçonneries, d'apparence homogène, montrent cependant quelques différences. Ainsi dans l'emploi des mortiers entre la courtine, plus riche en chaux et plus compact, et le bastion, beaucoup plus sableux. Ou encore dans l'épaisseur des murs au niveau de l'arase, entre la courtine (environ 1,80 m) et le bastion (environ 2,30 m).

4Le parement externe soigné, en moyen appareil calcaire, contraste avec le tout-venant des parements des murs internes. Le flanc nord du bastion se caractérise par une belle homogénéité dans les dimensions des pierres ainsi que dans la répartition entre les pierres disposées en boutisse et celles en carreau (généralement un pour deux). La courtine présente, quant à elle, un aspect plus irrégulier. La hauteur des assises, les dimensions des pierres ainsi que la répartition entre carreaux et boutisses sont plus aléatoires. Les joints fins (3 mm à 4 mm d'épaisseur) dévoilent un mortier rouge, dur, recouvert par endroits d'un mortier orangé largement beurré.

5La face interne du rempart, plus hétérogène, se compose de moellons calcaires grossièrement équarris formant de nombreux retraits et ressauts de faible amplitude. Elle est également scandée par une succession de « contreforts » disposés perpendiculairement aux faces parementées qui sont entièrement noyés dans la masse du bastion. Régulièrement espacés, quatre «contreforts» ont été mis au jour le long de la courtine et deux au niveau du bastion. Ils sont directement posés sur le substrat naturel et montés au furet à mesure que sont disposés les remblais à l'intérieur de l'édifice comme le montre l'observation de la stratigraphie.

6Les matériaux utilisés pour remplir la structure proviennent du creusement des fossés et sont essentiellement composés de marne et de pierrailles de calcaire marneux. Ces remblais, dont l'épaisseur est comprise entre 1,50 m et 1,80 m, s'étendent sur une distance d'au moins 25 m à l'ouest et au sud. Ils recouvrent une couche de terre arable argilo-limoneuse, de couleur brun rouille à cailloux calcaire, constituant un paléosol. La présence d'éléments épars dans cette couche (débris d'ardoise, de tuile, des coquillages et quelques rares tessons de céramique) semble être le témoin d'une activité agraire et de l'apport de détritus dans les champs.

7Malgré une histoire récente et de nombreuses parties encore en élévation, cette enceinte n'a pas inspirée d'étude approfondie hormis les portes. Claude Masse, qui participa à l'exécution des plans et des projets auprès de Ferry, reste notre principale source de connaissance sur cet ouvrage. Une étude de la documentation conservée aux archives du Génie à Vincennes devrait permettre de mieux appréhender les données de terrain. Des points de comparaison sont également à rechercher avec l'enceinte de Rochefort, de deux décennies plus ancienne, mais à laquelle Ferry travailla avant de s'attaquer à celle de La Rochelle.

8 (Fig. n°1 : Vue générale, vers le sud-ouest, de la courtine et du flanc nord du bastion Dauphin)

9 (Fig. n°2 : Vue générale, vers le sud, du flanc nord du bastion Dauphin)

10 (Fig. n°3 : Vue générale, vers le sud-ouest, de la courtine)

11Guillaume POUPONNOT

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Vue générale, vers le sud-ouest, de la courtine et du flanc nord du bastion Dauphin

Fig. n°1 : Vue générale, vers le sud-ouest, de la courtine et du flanc nord du bastion Dauphin

Auteur(s) : Pouponnot, Guillaume (INRAP). Crédits : Pouponnot Guillaume Inrap (2009)

Fig. n°2 : Vue générale, vers le sud, du flanc nord du bastion Dauphin

Fig. n°2 : Vue générale, vers le sud, du flanc nord du bastion Dauphin

Auteur(s) : Pouponnot, Guillaume (INRAP). Crédits : Pouponnot Guillaume Inrap (2009)

Fig. n°3 : Vue générale, vers le sud-ouest, de la courtine

Fig. n°3 : Vue générale, vers le sud-ouest, de la courtine

Auteur(s) : Pouponnot, Guillaume (INRAP). Crédits : Pouponnot Guillaume Inrap (2009)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Vue générale, vers le sud-ouest, de la courtine et du flanc nord du bastion Dauphin
Crédits Auteur(s) : Pouponnot, Guillaume (INRAP). Crédits : Pouponnot Guillaume Inrap (2009)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/3343/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 296k
Titre Fig. n°2 : Vue générale, vers le sud, du flanc nord du bastion Dauphin
Crédits Auteur(s) : Pouponnot, Guillaume (INRAP). Crédits : Pouponnot Guillaume Inrap (2009)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/3343/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 58k
Titre Fig. n°3 : Vue générale, vers le sud-ouest, de la courtine
Crédits Auteur(s) : Pouponnot, Guillaume (INRAP). Crédits : Pouponnot Guillaume Inrap (2009)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/3343/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 65k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Guillaume Pouponnot, « La Rochelle – Rue du Docteur-Schweitzer », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 24 juin 2017. URL : http://adlfi.revues.org/3343

Haut de page

Responsable d'opération

Guillaume Pouponnot

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org