Navigation – Plan du site
2009

Rochefort – Arsenal, espace chantier de l’Hermione

Responsable(s) des opérations : Philippe Duprat
Notice rédigée par : Philippe Duprat

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204841

Date de l'opération : 2009 (SD)

1Une opération de sondage a été réalisée dans l’ancien arsenal de Rochefort, sur le môle central séparant les deux formes de radoub (Louis XV et Napoléon III) en liaison avec le projet touristique « Grand Hermione » qui prévoit le mouillage du navire dans l’un des deux bassins actuellement dégagés, dont la remise en eau est programmée. Il s’agissait, pour les aménageurs, de vérifier l’état de la maçonnerie externe des formes et la nature du terrain adjacent.

2Le sondage n° 1, réalisé à la pelle mécanique sur un espace de 2 m x 8 m (profondeur : 3 m) en bordure nord de la forme Napoléon III, a permis de vérifier le bon état de conservation de la maçonnerie externe, et de constater que le sol est composé de remblais très meubles, avec de nombreux remaniements contemporains (XIXe s. et XXe s.) : en dehors de quelques éléments hétéroclites, celui-ci a livré un tesson atypique d’aspect médiéval.

3Le sondage n° 2, réalisé à la pelle mécanique en bordure sud de la forme Louis XV (4 m x 4 m ; profondeur : 0,30 m à 0,50 m), s’est limité aux couches supérieures (pavés calcaires et mortier maigre de pose). Le nettoyage fin a permis de mettre en évidence un mortier de blocage étanche rosé extrêmement dur, d’épaisseur indéterminée, faisant le lien entre le quai de granit bordant la forme Louis XV et la fondation d’un quai supérieur, situé sur le môle et détruit à l’endroit du sondage. Cette solide maçonnerie permettait le passage de lourds engins au bord de la forme, et protégeait l’aqueduc de décharge des eaux, qui longe le bassin depuis l’ancienne machinerie jusqu’à l’entrée de la forme, au-delà de la porte, où il se déverse. Un accès à cet aqueduc subsiste à une cinquantaine de mètres à l’est. Cet aqueduc figure sur tous les plans de la zone à partir de 1717. On peut dater ces structures (mortier rosé, quais) du XVIIIe s., avec arasements et réaménagements postérieurs (XIXe s. et XXe s.).

4En conclusion, malgré le caractère très limité de l’intervention, il est évident que cette zone de l’arsenal, qui n’a jamais fait l’objet de la moindre investigation archéologique, recèle un fort potentiel : un « port aux Fontenaux » y est mentionné dans un acte de 1312, « sous le château » dont certains vestiges ont été dégagés en 1996. Par ailleurs, l’ensemble de la zone n’a cessé d’être réaménagé depuis 1666, notamment à partir de 1682, date des premiers projets de double forme (actuelle forme Louis XV).

5 (Fig. n°1 : Plan des nouvelles formes de Rochefort, 1724)

6 (Fig. n°2 : Plan d'une partie de l'arsenal, 1855)

7DUPRAT Philippe

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Plan des nouvelles formes de Rochefort, 1724

Fig. n°1 : Plan des nouvelles formes de Rochefort, 1724

Auteur(s) : Service historique, de la Défence, Rochefort (Section Marine). Crédits : réf : série DD2, SHDMD07002601 Service historique de la Défense, Rochefort, Section Marine (1724)

Fig. n°2 : Plan d'une partie de l'arsenal, 1855

Fig. n°2 : Plan d'une partie de l'arsenal, 1855

Auteur(s) : Service historique, de la Défense, Rochefort, (Section Marine). Crédits : réf: série DD2, SHDMD07002780 Service historique de la Défense, Rochefort, Section Marine (1855)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Plan des nouvelles formes de Rochefort, 1724
Crédits Auteur(s) : Service historique, de la Défence, Rochefort (Section Marine). Crédits : réf : série DD2, SHDMD07002601 Service historique de la Défense, Rochefort, Section Marine (1724)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/3296/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 270k
Titre Fig. n°2 : Plan d'une partie de l'arsenal, 1855
Crédits Auteur(s) : Service historique, de la Défense, Rochefort, (Section Marine). Crédits : réf: série DD2, SHDMD07002780 Service historique de la Défense, Rochefort, Section Marine (1855)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/3296/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 529k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Philippe Duprat, « Rochefort – Arsenal, espace chantier de l’Hermione », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/3296

Haut de page

Responsable d'opération

Philippe Duprat

Bénévole

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org