Navigation – Plan du site
2009

Consommation et production de la céramique en Pays charentais (XVe-XVIIe s.)

Responsable(s) des opérations : Éric Normand
Notice rédigée par : Éric Normand

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204792

Date de l'opération : 2005 - 2009 (PC)

1L'année 2009 a vu la poursuite et l'aboutissement d'axes de recherche engagés depuis 2005, date de création du PCR.

2Un des axes majeurs de ce travail collectif a été de mettre en place les premiers outils méthodologiques qui permettront d'avoir une cohérence régionale pour toute étude céramologique sur la céramique moderne. Le répertoire des formes, bien établi l'année dernière, a été complété cette année à la lumière de quelques études d'ensembles localisés ou de sites stratifiés. L'exercice montre que l'alimentation sera malgré permanent en raison de la grande diversité du vaisselier charentais pour cette période aussi bien pour les formes ouvertes que fermées. Ces outils sont maintenant opérationnels (répertoire des formes et tessonnier) et leur mise en ligne sur Internet grâce au réseau I-Céramm permet de les rendre accessibles à tous.

3Un autre objectif du PCR était d'établir un inventaire des aires de production céramique dans les deux départements. En dehors de la caractérisation de la production saintongeaise qui est en cours, une enquête-inventaire de la Modelée grise moderne a été engagée afin de pouvoir cataloguer les formes appartenant à ce groupe technique et de localiser son aire de diffusion. Derrière ce travail d'identification, il s'agit d'identifier un marqueur chronologique pouvant être utile à tout archéologue de terrain. Toutefois les premières observations liées à ce travail ont plutôt multiplié les questions et rendu plus complexe la problématique d'origine (période d'utilisation de cette céramique, distinction avec les productions venant du Limousin) ce qui renforce malgré tout l'intérêt de cette recherche sur le thème de la fonctionnalité de cette céramique et son importance dans les habitudes culinaires.

4La zone littorale de l'aire d'étude du PCR est traditionnellement favorable aux échanges avec parfois des régions très lointaines ce qui entraîne la découverte de productions céramiques étrangères. Les années précédentes ont vu un début d'inventaire des grès et des proto-faïences qui apparaissent dès le XVIe s. dans la région. Les uns sont présents parfois en tant que contenant d'un produit échangé, les autres comme pièce plutôt décorative répondant peut-être à un phénomène de mode. Dans cette même problématique, on s'aperçoit lors des fouilles récentes réalisées dans la ville de La Rochelle, port international dès le Moyen Âge, la présence régulière de mobiliers archéologiques d'origine étrangère. La découverte d'amphores ou jarres ibériques en est le parfait témoignage. Plusieurs individus ont été découverts sur différents sites de la ville dont la plupart dans un contexte du XVIe s. C'est une période d'échanges importants avec les marchands espagnols et portugais en particulier sur le commerce de l'huile d'olive.

5Autre témoignage qui déborde du cadre chronologique du PCR et qui est une des conséquences du rôle actif de La Rochelle dans le commerce avec les Indes occidentales. Il s'agit de la présence dans la ville de raffineries traitant le sucre venant dans un premier temps de Madère puis des Petites Antilles, colonisées par les Français au début du XVIIe s. Il en résulte la présence systématique dans les niveaux archéologiques d'époque des Temps Modernes de la ville de céramiques de raffinage. Ces dernières sont représentées par deux formes caractéristiques et associées : un cône permettant la cristallisation du sucre et un pot servant à recueillir la mélasse. L'intérêt croissant que portent les membres du PCR à la présence des céramiques de raffinage du sucre commence à porter ses fruits et le site majeur du 23 rue du Duc, seule raffinerie à être fouillée, reste le socle de cette étude 1. Toutefois, le repérage systématique des témoignages de cette activité dans toute la ville de La Rochelle rend plus complexe la problématique de l'approvisionnement de la ville en céramiques de raffinage. La diversité des pâtes rencontrées dans des contextes chronologiques différents ou qui se recoupent nous obligent à reposer la question de nouveaux centres de production que ceux connus de Sadirac, d'Orléans et de Marseille. Se posera également la question de la présence de productions charentaises aux Antilles. On sait que les « Isles » ont importé des céramiques de raffinerie comme certains textes l'ont démontré pour les productions sadiracoises. Il se peut également que la céramique de table ou de cuisine puisse suivre le même circuit commercial.

6 (Fig. n°1 : Céramiques de raffinage découvertes rue Massiou à La Rochelle – forme à sucre et pot à mélasse)

7NORMAND Éric

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Céramiques de raffinage découvertes rue Massiou à La Rochelle – forme à sucre et pot à mélasse

Fig. n°1 : Céramiques de raffinage découvertes rue Massiou à La Rochelle – forme à sucre et pot à mélasse

Auteur(s) : Normand, Éric (MCC). Crédits : Normand Éric MCC (2009)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Céramiques de raffinage découvertes rue Massiou à La Rochelle – forme à sucre et pot à mélasse
Crédits Auteur(s) : Normand, Éric (MCC). Crédits : Normand Éric MCC (2009)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/3256/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 273k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Éric Normand, « Consommation et production de la céramique en Pays charentais (XVe-XVIIe s.) », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 27 juin 2017. URL : http://adlfi.revues.org/3256

Haut de page

Responsable d'opération

Éric Normand

MCC

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org