Navigation – Plan du site
2009

Chenommet – Bellevue

Responsable(s) des opérations : Vincent Ard
Notice rédigée par : Vincent Ard

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204744

Date de l'opération : 2009 (FP)

1Les résultats prometteurs de la campagne 2008 nous ont amené à engager cette année un programme de recherche tri-annuel (2009-2011) sur l’enceinte néolithique de Bellevue à Chenommet (Charente).

2Ce programme s’articule autour de trois problématiques principales :

3   - l’exploration de l’espace interne de l’enceinte dans le but de mieux comprendre les modalités d’occupation de ce type de site ;

4   - la caractérisation des productions du Néolithique récent du haut cours de la Charente, connus jusqu’alors qu’en contexte funéraire ;

5   - l’intégration de l’enceinte dans son terroir environnemental et archéologique, par l’analyse en particulier de ses rapports avec la nécropole de Chenon, située juste en face, sur la rive opposée de la Charente.

6La stratégie de la campagne 2009 était en grande partie motivée par les questionnements en suspens de la fouille 2008, implantée dans la partie nord du site. Il s’agissait tout d’abord d’élargir la fenêtre d’observation des structures internes pour en circonscrire l’étendue au nord (tranchée 4) et rechercher d’éventuelles structurations récurrentes de trous de poteaux. La mise en évidence en 2008 d’un troisième fossé dans la partie nord de la parcelle explorée (tranchée 3) nous a également amené à pratiquer des sondages dans les trois fossés de ce secteur pour rechercher les correspondances avec les tronçons de fossés sondés au sud de la parcelle, au nombre de deux seulement.

7Enfin, des clichés d’une exceptionnelle lisibilité, pris lors d’un survol en avril 2009 par Éric Bouchet, nous ont conduit à ouvrir une petite fenêtre de décapage au niveau de traces rectilignes formant un angle droit (tranchée 6), au sud du chemin actuel qui coupe l’enceinte en deux.

8En 2009, un peu plus de 1 600 m2 ont ainsi été décapés à la pelle mécanique puis intégralement nettoyés manuellement, pierre à pierre, ce qui constitue, en deux années de fouilles, près d’1/10e de la surface totale de l’enceinte (2 800 m2). Il s’agit d’ores et déjà de l’un des plus importants décapages de l’espace interne d’une enceinte néolithique dans la région.

9Plus d’une trentaine de nouvelles structures internes, trous de poteaux, fosses et tranchées de palissade, ont été mises au jour cette année. Elles livrent toutes un mobilier du Néolithique récent analogue à celui des fossés. Comme l’an dernier, le fossé le plus interne est extrêmement riche en mobilier archéologique (céramique, silex et faune).

10Parmi les découvertes remarquables, il faut mentionner la mise au jour de nombreuses dentales vraisemblablement utilisés comme éléments de parure, de vases archéologiquement complets dans les fossés III et IV et d’un fragment de crâne humain dans le fossé V. L’analyse des nombreux vestiges céramiques, plus de 5 000 tessons au total, confirme le creusement de l’enceinte au début du Néolithique récent (culture Matignons). La réoccupation par le groupe Vienne-Charente, à la fin de cette période, est beaucoup plus superficielle dans ce secteur que dans celui investi en 2008 (tranchées 1-2). Les résultats des datations radiocarbones ne sont pas encore connus.

11 (Fig. n°1 : Plan général de l’enceinte néolithique et implantation des zones fouillées en 2008 et 2009) et (Fig. n°2 : Vue aérienne de l’enceinte néolithique prise en avril 2009. Les deux fossés s’appuient sur un abrupt dominant la Charente)

12ARD Vincent

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Plan général de l’enceinte néolithique et implantation des zones fouillées en 2008 et 2009

Fig. n°1 : Plan général de l’enceinte néolithique et implantation des zones fouillées en 2008 et 2009

Auteur(s) : Ard, Vincent (DOC). Crédits : Ard, Vincent (2009)

Fig. n°2 : Vue aérienne de l’enceinte néolithique prise en avril 2009. Les deux fossés s’appuient sur un abrupt dominant la Charente

Fig. n°2 : Vue aérienne de l’enceinte néolithique prise en avril 2009. Les deux fossés s’appuient sur un abrupt dominant la Charente

Auteur(s) : Bouchet, Éric (BEN). Crédits : Bouchet, Éric (2009)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Plan général de l’enceinte néolithique et implantation des zones fouillées en 2008 et 2009
Crédits Auteur(s) : Ard, Vincent (DOC). Crédits : Ard, Vincent (2009)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/3212/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 95k
Titre Fig. n°2 : Vue aérienne de l’enceinte néolithique prise en avril 2009. Les deux fossés s’appuient sur un abrupt dominant la Charente
Crédits Auteur(s) : Bouchet, Éric (BEN). Crédits : Bouchet, Éric (2009)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/3212/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 151k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Vincent Ard, « Chenommet – Bellevue », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 23 octobre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/3212

Haut de page

Responsable d'opération

Vincent Ard

Bénévole

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org