Navigation – Plan du site
2009

Viennay – Îlot des Écotières

Responsable(s) des opérations : Gaëlle Lavoix
Notice rédigée par : Gaëlle Lavoix

Entrées d’index

Chronologique :

Empire romain

Nature des opérations :

Expertise (EX)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204896

Date de l'opération : 2009 (EX)

1Le diagnostic archéologique, réalisé à l’emplacement du futur lotissement de l’« Îlot des Ècotières » à Viennay, a permis de mettre au jour les vestiges d’un bas fourneau, probablement antique, en limite d’emprise du projet.

2Conservé en soubassement, ce bas fourneau est installé dans une légère excavation creusée entre deux bancs granitiques, et contre un talus aménagé à l’arrière de ce dernier. Ses dimensions externes sont de 2,80 m sur 2,60 m et son diamètre interne de 1,40 m.

3Des blocs de granit de grandes tailles, jointifs et aux faces aplanies forment la base de sa cuve. Seule son ouverture, ou gueulard, située à l’est, n’en est pas pourvue, ce qui donne à ce four une forme de fer à cheval. Les parois de cette structure s’élargissent au niveau de son ouverture, ce qui amène sa largeur interne à cet endroit à 2 m. Cet évasement semble être le témoin de la présence, à l’arrière du four, d’un talus contre lequel il était installé et que les blocs ainsi excentrés étaient chargés de contenir.

4Un surcreusement central, d’un mètre de diamètre, mais peu profond et un creusement circulaire, d’un diamètre et d’une profondeur de 0,30 m, ont été mis au jour respectivement dans et au fond de ce bas fourneau. Des traces de rubéfaction ont été mises en évidence à l’intérieur et en avant de ce dernier, sauf au contact des blocs de granit, ce qui témoigne de la présence d’un revêtement réfractaire, aujourd’hui disparu, situé au contact des parois du four. Une quantité assez importante de scories a été dégagée dans les remblais de destruction et d’abandon de cette structure.

5La pauvreté du mobilier céramique et l’absence de marqueurs chronologiques ne permettent pas de fournir une datation précise de ce bas fourneau, mais l’association de ce mobilier avec des fragments de tuiles et un type de scories coulées reconnues uniquement sur des sites antiques, permettent cependant d’en proposer une attribution chronologique.

6Le bas fourneau mis au jour à Viennay, et dont il ne reste plus que la partie inférieure de la cuve, est d’un type relativement classique. La superstructure - à savoir la cheminée et le conduit de ventilation (ou tuyère) - ainsi que les aménagements liés à l’évacuation et au recueil du minerai n’ont pas été préservés. L’aire de travail associée à ce four se situe, quant à elle, en dehors de l’emprise du projet, dans la parcelle orientale adjacente, où un ferrier a été repéré en prospection pédestre.

7 (Fig. n°1 : Vue de la partie inférieure de la cuve du bas fourneau)

8LAVOIX Gaëlle

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Vue de la partie inférieure de la cuve du bas fourneau

Fig. n°1 : Vue de la partie inférieure de la cuve du bas fourneau

Auteur(s) : Lavoix, Gaëlle (INRAP). Crédits : Lavoix, Gaëlle, Inrap (2009)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Vue de la partie inférieure de la cuve du bas fourneau
Crédits Auteur(s) : Lavoix, Gaëlle (INRAP). Crédits : Lavoix, Gaëlle, Inrap (2009)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/3210/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 30k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Gaëlle Lavoix, « Viennay – Îlot des Écotières », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 27 juin 2017. URL : http://adlfi.revues.org/3210

Haut de page

Responsable d'opération

Gaëlle Lavoix

INRAP

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org