Navigation – Plan du site
2009

Paléométallurgies et expérimentations

Responsable(s) des opérations : Florian Téreygeol
Notice rédigée par : Florian Téreygeol

Entrées d’index

Chronologique :

Paléolithique
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 204341

Date de l'opération : 2009 (PC)

1Ces trois ans ont vu se dérouler une vingtaine d’expérimentations dont plusieurs ont nécessité le recours à de multiples sessions (les essais, la frappe, la coupellation, etc.). Il s’agit bien là du premier point positif de cette action : avoir la possibilité de développer sur le moyen terme une problématique de paléométallurgie expérimentale qui est trop souvent limitée à une session arrivant en fin de fouille. Plusieurs approches ont déjà abouti alors que certaines demandent des prolongements.

2Les apports de ce travail éminemment transversal transparaissent à plusieurs niveaux. À plusieurs occasions, il y a eu une mise en lumière de la distance existant entre métallurgie moderne et paléométallurgie. D’autre part les interactions entre les différents partenaires ont été bien réelles. Elles ont pris forme naturellement lors des discussions autour de l’expérimentation et pendant la table ronde organisée les 10 et 11 décembre 2009 qui a permis de cristalliser ces débats. Des actions concrètes et collectives ont pu également être menées mêlant plusieurs études et entraînant une économie de moyens appréciables. Parallèlement il ne semble plus possible en paléométallurgie de ne pas faire appel à une phase de laboratoire pour étudier les produits issus des fours. Un minimum de caractérisation est nécessaire pour apprécier le degré de succès d’une expérience. Toutes les expérimentations, sans exception, ont donné lieu à un développement des études analytiques. Plus encore certaines avaient pour but avoué de livrer des matériaux de référence afin de fournir des référentiels comparatifs pour les études de mobilier.

3Ce programme a eu également un rôle fédérateur réunissant autour d’un même enjeu des chercheurs d’horizons différents : archéologues, archéomètres historiens et restaurateurs. Il est aussi un outil de formation par la recherche. Au cours de cet exercice triennal, 14 étudiants, de licence jusqu’au doctorat, sont intervenus soit avec leur problématique propre à leur sujet de thèse ou de Master, soit comme bénévoles.

4L’importance de cette action se comprend par la nécessité de s’approprier le geste pour approcher un savoir-faire et en avoir une retranscription scientifique. Le cas de la fabrication monétaire est significatif à cet égard. C’est également la reproductibilité de l’expérience qui est nécessaire comme dans toutes sciences expérimentales. Là encore, à la différence des expérimentations ponctuelles, un travail sur les moyen et long termes est particulièrement bénéfique (les essais de minerai, la coupellation). On voit aussi que, dans le cas de plusieurs expériences, ce PCR a donné la possibilité de prolonger des études de site (l’atelier monétaire de La Rochelle, la grotte de faux-monnayeur de La Catette, fouille de Montadet, etc.), de mobiliers (trésor de Preuschdorf, les objets niellés du Louvre), ou de textes (recettes des patines, traité d’Antoine de Pise).

5Le regroupement de plusieurs équipes de recherche renforce notoirement l’efficacité de la plate-forme et des expériences entreprises grâce à la mutualisation des outils sur le terrain : sondes thermiques, ventilateurs, générateur de rayons X portable, anémomètres, platine chauffante, caméra, etc.

6Enfin la vulgarisation est également un des points forts de ce PCR. Ces travaux expérimentaux se déroulant au sein d’une structure à vocation touristique et culturelle, ils donnent l’opportunité de présenter les recherches faites sur le site sous le regard des visiteurs (15 000 visiteurs durant nos sessions sur les 3 ans d’activités). Ils offrent également la possibilité de valoriser les opérations archéologiques qui sont à la base de ces expérimentations ainsi que le travail de laboratoire qui s’ensuit soit par des publications généralistes, soit par des réalisations audiovisuelles.

7Téreygeol Florian

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Florian Téreygeol, « Paléométallurgies et expérimentations », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Poitou-Charentes, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 30 avril 2017. URL : http://adlfi.revues.org/3038

Haut de page

Responsable d'opération

Florian Téreygeol

CNRS

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org