Navigation – Plan du site
2009

Tours – 19 rue Delpérier

Responsable(s) des opérations : Anne-Marie Jouquand
Notice rédigée par : Anne-Marie Jouquand

Entrées d’index

Géographique :

Centre, Indre-et-Loire (37), Tours

Sujets :

fosse

Nature des opérations :

Expertise (EX)
Haut de page

Texte intégral

Identifiant de l'opération archéologique : 067695

Date de l'opération : 2009 (EX)

1Cette opération de diagnostic archéologique a été motivée par un projet de construction d’un nouvel immeuble dans une parcelle de 1001 m² localisée à l’angle sud-ouest de la rue de la Bourde et la rue Delpérier, anciennement occupée par l’ADAPEI, en limite ouest de la ville de Tours. L’unique tranchée mécanique réalisée perpendiculairement à la rue Delpérier dans la cour, a permis d’observer 7 % du terrain sur une profondeur de 3 m.

2Ce diagnostic archéologique montre une parcelle faiblement fréquentée jusqu’à la période moderne ce qui confirme bien l’image de l’occupation donnée aux travers des textes et des plans anciens. L’exhaussement anthropique depuis l’Antiquité n’est ici que de 2 m. L’occupation gauloise repérée à 150 m plus au sud ne s’étend pas jusque là. Un seul fossé parcellaire pourrait être attribué à l’Antiquité. Si cette hypothèse est retenue, elle confirme que la frange ouest de la ville est relativement éloignée de la zone urbanisée. La parcelle semble vouée aux activités agricoles jusqu’à la période moderne sans changement notable et l’absence de tout vestige dans les terres noires permet d’avancer cette fois sans retenue qu’il s’agit bien de terres agricoles. Le mobilier met en évidence une reprise de l’activité humaine dans ce secteur surtout à partir du XVIIes., où le quartier commence timidement à s’urbaniser en bordure des rues. Les modestes observations géomorphologiques inédites viennent alimenter les questions relatives à la formation de la plaine alluviale, milieu complexe s’il en est. L’aspect des alluvions cimentées et grossières permet de formuler l’hypothèse d’un témoin ancien, antérieur aux formations attribuées à l’Holocène habituellement rencontrées sous la ville de Tours. Les datations OSL (Optically Stimulated Luminescence) des alluvions en cours sont à ce titre attendues. Les résultats seront exploités dans le cadre des recherches menées par le LAT de l’UMR 6173.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Anne-Marie Jouquand, « Tours – 19 rue Delpérier », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Centre, mis en ligne le 01 mars 2009, consulté le 21 août 2017. URL : http://adlfi.revues.org/2903

Haut de page

Responsable d'opération

Anne-Marie Jouquand

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org