Navigation – Plan du site
2008

Rapports et différences entre deux capitales de cités de l’ouest de la Gaule : Juliomagus et Vindinum

Responsable(s) des opérations : Michel Rolland
Notice rédigée par : Pierre Chevet et Christian Le Boulaire

Texte intégral

1Pour l’année 2008, le projet collectif de recherches sur les rapports et différences entre deux capitales de cités de l’ouest de la Gaule : Juliomagus et Vindinum a principalement centré son activité sur la céramique antique du Mans, dont l’étude est très en retard par rapport à celle d’Angers (Maxime Mortreau)

2Ce travail fait suite à une amorce de recherche conduite dans le cadre d’un Master 2 recherche portant sur la chronologie de fondation de la cité antique du Mans et qui avait conclu, notamment au moyen des estampilles lyonnaises découvertes sur le site des Filles-Dieu, à une première occupation du site vers 15-10 av. J.-C. au plus tôt. Cette proposition est cohérente avec les datations dendrochronologiques obtenues sur des échantillons de bois de construction et indiquant une datation de construction vers 4 apr. J.-C. Aucun artéfact de datation laténienne n’a été découvert jusqu’à présent au Mans, y compris sur les sites implantés au pied de la Butte du Vieux Mans, supposée accueillir un oppidum ; cette dernière hypothèse semble donc peu probable.

3À la lumière de ces acquis, l’actuel PCR vise dans un premier temps à établir un catalogue chronotypologique des formes afin de se doter d’un outil analytique permettant un examen plus rapide des ensembles à venir ainsi que d’évaluer les changements dans le temps des modes d’approvisionnement et des fonctions des formes. La chronologie envisagée ici est donc la plus large possible mais exclut toutefois la fin de la période antique (IVe s. et Ve s.) en raison de l’absence de fouilles sur la ville close du Bas-Empire et donc de mobiliers attribuables à cette période. Les ensembles retenus pour étude sont issus de plusieurs sites : Denfert-Rochereau, École Dulac, Ilot 27, Monnoyer, Montbarbet, Étoile-Jacobins et les Halles. Ce dernier restant encore en grande partie à analyser et à interpréter, a surtout été retenu ici afin de tester la qualité de son enregistrement en vue d’établir la possibilité de la reprise de son étude stratigraphique ; les résultats obtenus laissent entrevoir un réexamen de ce site dès 2009. Ce sont donc quelques 20 000 fragments et près de 2 000 individus qui ont été étudiés. Le catalogue typochronologique des formes rencontrées au Mans s’élève actuellement et provisoirement à plus de 200 types et déjà les principaux changements, qu’ils soient d’ordre commercial, culturel ou technique, se font jour. Ces résultats encourageants plaident en faveur d’une poursuite de ces recherches afin de préciser les contours, les rythmes et l’ampleur des phénomènes mis en évidence.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Pierre Chevet et Christian Le Boulaire, « Rapports et différences entre deux capitales de cités de l’ouest de la Gaule : Juliomagus et Vindinum », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 24 avril 2017. URL : http://adlfi.revues.org/2313

Haut de page

Responsables d'opération

Pierre Chevet

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Christian Le Boulaire

Inrap

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org