Navigation – Plan du site
2008

Entrammes – Le Clos des Primevères

n°530940033
Responsable(s) des opérations : Gérard Guillier
Notice rédigée par : Gérard Guillier

Texte intégral

1Suite à un diagnostic à l’emplacement d’un futur lotissement, une prescription du service régional de l’Archéologie a permis d’engager une opération de fouille archéologique préventive sur environ 1 ha. La parcelle fouillée est localisée en bordure de la voie gauloise puis antique Le Mans – Rennes, déjà entrevue sur le site de La Carie, situé un peu plus à l’ouest. Jouxtant également cette parcelle le site de la carrière d’Écorcé, qui a livré de nombreux vestiges gaulois, a été fouillé par J. Naveau en 1976-1977.

2Les premières traces d’occupation de ce site apparaissent dès l’âge du Bronze avec une fosse isolée et quelques vestiges mobiliers. Mais ce sont surtout les vestiges gaulois qui illustrent une occupation, peu connue en Gaule.

3Les vestiges laténiens nous suggèrent, une organisation de l’espace avec des domaines réservés à l’habitat au sud et à l’ouest d’une zone de stockage de masse bien définie spatialement et caractérisée par une concentration de greniers sur plancher surélevé. Des fossés de parcellaire et un chemin en « trompette » limitent ces espaces. Le peu de mobilier mis au jour indique que les occupations s’échelonnent de La Tène C2 à La Tène D1a.

4Des parallèles flagrants dans le mobilier entre les sites du Clos des Primevères et les sites proches de La Carie 2 et la carrière d’Écorcé, permettent de lier, au moins chronologiquement, ces sites qui s’égrènent le long d’une voie gauloise est-ouest : nous émettons l’hypothèse qu’il s’agit là des témoins privilégiés d’une urbanisation indigène précoce de type vicus. Les différents témoignages archéologiques recueillis sur la commune d’Entrammes permettent d’entrevoir une vraisemblable organisation du territoire selon un modèle déjà développé à Levroux dans l’Indre par O. Buchsenschutz:

5• création d’une agglomération gauloise au IIe s. av. J.-C. (Carie 2 - Primevères),

6• abandon de la première agglomération et création de l’oppidum du Port du Salut au début (?) du Ier s. av. J.-C.,

7• création de la ville antique en contrebas de l’oppidum(époque augustéenne ?).

8Mais c’est la concentration d’un plus grand nombre de greniers sur poteaux, alignés en imposantes rangées nord-sud, qui marquerait un pas dans notre connaissance des agglomérations gauloises qui précèdent les oppida. Ces vici, largement reconnus sur l’aire d’expansion celtique, présentent d’importants pôles de production artisanale (diversifiée) et de consommation (amphores, etc.). Il nous semble que peu d’entre eux offrent un potentiel de stockage sur greniers comparable aux agencements observés à Entrammes. Il serait possible de lier cette concentration de greniers à l’affirmation d’une aristocratie qui gèrerait à son profit les surplus agricoles à des fins de commercialisation et de redistribution.

9Enfin, et en dernier lieu, quelques structures postérieures, romaines et médiévales, agencées sous la forme de chemins et de parcellaire, reprennent les grands axes définis à la période gauloise, perpétuant ainsi sur près de 17 siècles les orientations primitives de la voie gauloise et de ses cheminements latéraux.

Haut de page

Annexe

Fig. n°1 : Vue générale du site

Fig. n°1 : Vue générale du site

Auteur(s) : Le Meur, Nicole (SRA). Crédits : Le Meur Nicole, SRA (2008)

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. n°1 : Vue générale du site
Crédits Auteur(s) : Le Meur, Nicole (SRA). Crédits : Le Meur Nicole, SRA (2008)
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/2275/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 603k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Gérard Guillier, « Entrammes – Le Clos des Primevères », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Pays de la Loire, mis en ligne le 01 mars 2008, consulté le 24 octobre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/2275

Haut de page

Responsable d'opération

Gérard Guillier

Inrap

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org