Navigation – Plan du site
1991

Sinnamary – Petit-Saut

1991 – Fouille programmée n° 97-300-001-AH/AP
Responsable(s) des opérations : Philippe Nowacki-Brezewski et Olivier Puaux
Notice rédigée par : Philippe Nowacki-Brezewski et Olivier Puaux

Entrées d’index

Nature des opérations :

Fouille programmée (FP)
Haut de page

Texte intégral

1Électricité de France construit à Petit-Saut, sur le fleuve Sinnamary, un barrage dont le lac de retenue fera disparaître sous les eaux une superficie de 310 km2 de forêt équatoriale. La route d'accès au chantier ainsi que la ligne électrique reliant le barrage au centre spatial guyanais, situé sur la côte, ont aussi nécessité d'importants travaux de déforestation et de terrassement.

2Le programme archéologique commencé en décembre 1989 est entré dans une deuxième phase. Pour cette seconde année, compte tenu des moyen limités, il a été essentiellement axé sur les sites amérindiens se trouvant dans l'emprise des zones défrichées autour des digues. Sur environ 1,5 km2 de forêt perturbée par les travaux en 1991, six sites amérindiens ont été étudiés (fig. 1). Quatre sites ont pu être datés par 14C ; un site de la première moitié du xixe siècle présentait quant à lui une association de matériel amérindien et colonial, les occupations couvrent une période de plus de 3 000 ans.

Nom du site

No d’échantillon

Âge 14C brut

Date 14C conventionnelle

Date 14C calibrée

Topu

ARC 722

3020 ± 50 BP

3065 ± 50 BP

1450-1190 cal BC

We-We

ARC 709

ARC 710

1480 ± 50 BP

1875 ± 80 BP

1500 ± 50 BP

1910 ± 80 BP

430-640 cal AD

105 cal BC – 325 cal AD

Crique-Cœur

ARC 585

1120 ± 50 BP

1155 ± 50 BP

730-990 cal AD

Maroni

ARC 596

ARC 597

940 ± 110 BP

885 ± 50 BP

965 ± 110 BP

915 ± 50 BP

880-1280 cal AD

1000-1220 cal AD

Orino

ARC 724

930 ± 65 BP

950 ± 65 BP

980 ± 1225 cal AD

Montagne de la Trinité

ARC 718

3680 ± 150 BP

3690 ± 150 BP

2560-1690 cal BC

Fig. 1 – Coupe schématique des sites archéologiques de Petit-Saut

Fig. 1 – Coupe schématique des sites archéologiques de Petit-Saut

P. Nowacki-Brezewski, O. Puaux, 1991

3L'étude de la position des sites et de leur emprise, ainsi que l'analyse des structures mises en évidence lors de décapages mécaniques précisent certaines caractéristiques des occupations. Une première esquisse de modélisation du peuplement de la moyenne vallée du Sinnamary peut être entreprise.

4Les vestiges découverts sur les sites sont pour l'essentiel de la céramique, le mobilier lithique étant peu fréquent.

5Sur le site moderne, des fragments de verre et des objets de métal sont associés aux bouteilles et céramiques coloniales et amérindiennes. L'analyse du mobilier et la position des sites permet de définir l'amorce d'une séquence de référence pour la zone de Petit-Saut. Il s'agit, en Guyane, de la première séquence archéologique, ce qui lui donne une valeur toute particulière.

6Hors du chantier, des missions ont conduit à étudier des contextes de peuplement différents de ceux de la moyenne vallée du Sinnamary. La prospection d'une partie de l'inselberg de la Trinité et la découverte sous grotte de matériel en position stratigraphique montre un contexte très différent de celui des sites de plein air. La datation relativement ancienne d'un niveau céramique pour l'Amazonie indique sans doute les orientations possibles pour de futurs programmes de recherche en Guyane.

7La suite du programme doit permettre, par un accroissement sensible des moyens, de compléter les études en cours et d'aborder de nouveaux thèmes de recherche.

8L'étude de sites de vallée et l'analyse des contextes paléoenvironnementaux devraient notamment placer les éléments de synthèse déjà disponibles dans un cadre plus global.

9Le programme archéologique, qui pourrait prendre fin en 1994 lors de la mise en eau du barrage, marquera dans doute une étape importante dans la connaissance du peuplement de l'intérieur de la Guyane. Loin des grands axes de circulation de l'aire amazonienne.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Coupe schématique des sites archéologiques de Petit-Saut
Crédits P. Nowacki-Brezewski, O. Puaux, 1991
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/19210/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 558k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Philippe Nowacki-Brezewski et Olivier Puaux, « Sinnamary – Petit-Saut », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Guyane, mis en ligne le 02 mai 2017, consulté le 23 juin 2017. URL : http://adlfi.revues.org/19210

Haut de page

Responsables d'opération

Philippe Nowacki-Brezewski

Olivier Puaux

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org