Navigation – Plan du site
2014

Pietracorbara – Campelle Sottana

2014 – Opération préventive de diagnostic n° 1291
Responsable(s) des opérations : Adeline Barbe
Notice rédigée par : Adeline Barbe

Entrées d’index

Mots-clés :

céramique, mur

Chronologique :

Antiquité, Bas-Empire
Haut de page

Texte intégral

1Un diagnostic archéologique a été effectué sur la commune de Pietracorbara au lieu-dit Campelle Sottana. L’opération a été prescrite dans le but de compléter les connaissances liées au site archéologique de Campelle, en s’appuyant sur la présence de murets en pierres sèches et de fragments de tuiles à rebord en remploi dans les élévations, en limite sud de la zone d’étude. Quatorze tranchées ont été réalisées, ouvrant 448 m2, soit 7,6 % de la surface accessible.

2Le diagnostic a mis en évidence deux types d’occupation. La première, révélée à partir du mobilier céramique, peut être datée du Bas-Empire. Ce mobilier se compose de fragments de tuile à rebord, d’amphore et de tessons de céramique commune claire. L’ensemble peut être rattaché à des importations d’Afrique du Nord, probablement de Tunisie. Le mobilier provient exclusivement de la pointe sud de la zone diagnostiquée. Il est essentiellement présent en surface. L’absence de toute structure et artefact venant compléter cet ensemble ne permet pas d’identifier claire- ment l’occupation.

3La seconde est caractérisée par des murs en pierre sèche. Ils délimitent des espaces, dont le marquage d’une grande parcelle, structurée par un enclos au sud-ouest et un espace plus petit au sud-est (cour ?). Ces subdivisions sont probablement à mettre en parallèle avec des pratiques d’élevage. Les limites générales de la parcelle sont visibles sur le cadastre napoléonien, sauf à l’est, ce qui suppose un découpage plus récent (après 1860). Seul un mur affleurant a été mis au jour lors de cette opération. Il suit un axe est/ouest et participe à la fermeture d’un petit espace au sud. L’absence de niveau de circulation dans ces différents espaces ne permet pas de mettre en lien le mobilier céramique avec ce système de cloisonnement, ni d’envisager une plage chronologique précise.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Adeline Barbe, « Pietracorbara – Campelle Sottana », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 26 avril 2017, consulté le 23 juin 2017. URL : http://adlfi.revues.org/19128

Haut de page

Responsable d'opération

Adeline Barbe

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org