Navigation – Plan du site
2014

Approche géoarchéologique des basses vallées fluviales de Corse

2014 – Projet collectif de recherches n° 1289
Responsable(s) des opérations : Matthieu Ghilardi
Notice rédigée par : Matthieu Ghilardi

Entrées d’index

Nature des opérations :

Projet collectif de recherches (PCR)
Haut de page

Texte intégral

  • 1 En partenariat avec le PCR « Mariana : paysage, architecture et urbanisme de l’Antiquité au Moyen Â (...)

1En 2014, deux nouvelles missions de terrain ont été organisées de manière complémentaire pour le volet Mariana/Canonica1, et de manière pionnière pour les volets Del Sale (Aléria) et Cap Corse, ces deux derniers venant s’ajouter aux trois volets géographiques initialement prévus dans le projet déposé fin 2012 (basses vallées du Sagone, du Golo et du Taravo).

2Le littoral corse tel qu’on le voit aujourd’hui, parsemé de lagunes, de marais et marécages, est relativement récent (moins de deux millénaires) et a vraisemblablement été en partie généré par la progradation de fleuves (alluvionnement massif) en fonction des périodes d’anthropisation des bassins versants étudiés. Parmi les problématiques les plus importantes du projet collectif de recherches, il convient de souligner l’étude de la genèse des marais littoraux et lagunes de Corse. En effet, celle-ci semble s’être opérée dans un contexte tectonique très stable, mais n’a pas été synchrone à l’échelle de l’île au cours de l’holocène (les 10 000 dernières années) alors que le phénomène de remontée du niveau marin a été homogène pour la même période. Les différences chronologiques (édification de l’étang Del Sale à partir de 3 500 av. J.-C., l’étang de Palo se serait formé au cours du ier millénaire av. J.-C. tandis que les lagunes de Pianottoli seraient présentes depuis au moins 7 000 ans) semblent être fondées sur des phases d’alluvionnement asynchrones dont l’importance dépendrait de la taille des bassins versants, de la configuration des estuaires et de l’histoire de l’évolution des versants (modifications climatiques entraînant des changements de végétation et de sédimentation). Le paramètre anthropique est à prendre en compte de manière prioritaire, en particulier pour les lagunes de Palo et surtout de Del Sale dont on pourra s’interroger sur la coïncidence entre le début de la formation et celui du Chalcolithique. L’étude palynologique a permis de révéler une déforestation des versants des secteurs prospectés et s’est donc révélée comme une analyse de laboratoire indispensable à l’étude des relations hommes/environnements en Corse. Corrélativement à la meilleure connaissance de l’évolution morphologique holocène du littoral corse, une problématique particulière concernait l’étude des rythmes de la remontée du niveau marin (pas établie jusqu’à ce jour) pour les six derniers millénaires. L’une des préoccupations du présent PCR reposait sur la réalisation de « couches » SIG thématiques en lien avec les différentes périodes d’occupation humaine de la Corse (du Mésolithique à l’époque génoise) et issues de la carte archéologique nationale (base de données Patriarche). Le but était de pouvoir mettre en relation différents spécialistes des sciences humaines et sociales et des sciences de l’environnement pour renforcer le cadre pluridisciplinaire des actions à mener dans les prochaines années en Corse sur des thèmes paléoenvironnementaux et de l’histoire de l’occupation humaine.

3Les missions de terrain et l’ensemble des travaux de laboratoire ont permis, pour la première fois en Corse, de reconstituer les dynamiques paysagères de basses vallées occupées pour certaines dès le Mésolithique. Des reconstitutions paléogéographiques ont ainsi été proposées sur la majorité des sites, et des reconstitutions de l’évolution du couvert végétal depuis le milieu de l’holocène ont favorisé une meilleure compréhension des interactions sociétés humaines/environnement.

Réalisations 2013 et 2014

4L’année 2013 avait été marquée par un important travail de prospection de terrain (trois missions effectuées en mai, septembre et octobre) et d’analyse en laboratoire (étude au cours des mois de septembre et de novembre des carottes prélevées en mai et septembre 2013). Les trois volets géographiques initialement mentionnés dans le PCR en 2013 (Sagone, Taravo et Golo) ont été complétés en 2014 par l’ouverture de deux nouveaux volets géographiques : Cap Corse et étang Del Sale, ainsi que l’ajout d’un volet transversal exploratoire (étude des variations eustatiques en Corse-Mignataghja/Del Sale) et d’un volet collaboratif DRAC/CEREGE/DREAL qui avait pour but d’établir une synthèse des précédentes opérations paléoenvironnementales effectuées dans le cadre d’opérations financées par la Direction régionale des affaires culturelles de Corse.

5Les opérations de terrain en 2014 ont été réalisées au cours de deux missions organisées en juin, puis en septembre. Dans un premier temps, une mission de carottages organisée conjointement avec l’Université de Liège (Belgique) a permis de prélever des sédiments dans les zones côtières et talwegs du Cap Corse (33 m au total de carottes prélevés grâce au COBRA TT). Dans un second temps, une mission de carottages visant à préciser les résultats chrono-stratigraphiques obtenus en 2013 dans le secteur de Mariana/Canonica a été effectuée. De nouvelles données ont été acquises au sud de l’église de la Canonica et au nord de l’embouchure du Golo. Un étudiant de master 2 recherche (Kewin Costa, Université de Dijon) a été en charge de synthétiser, en 2015, l’ensemble des données de carottages et de géophysiques acquises en 2013 et 2014 dans le cadre d’un projet de stage gratifié. En complément aux travaux menés sur le volet Mariana/Canonica, une séquence (5,50 m) a été prélevée dans l’étang Del Sale dans le cadre du post-doctorat Fernand Braudel (FMSh et Labex OTMed) d’Andrés Currás. Les analyses palynologiques initiées fin 2014 ont été poursuivies en 2015 et la haute résolution privilégiée a permis de reconstruire précisément l’évolution de la végétation dans les environs d’Aléria-Terrina au cours des six derniers millénaires. Les données enregistrées permettent d’affiner les résultats obtenus par Maurice Reille dans les années 1980 (Reille 1984). En parallèle à cette séquence palynologique, Andrés Currás a étudié pour la palynologie les sédiments palustres prélevés dans le carottage Sagone 7 situé au centre de la plaine du Sagone. Le but était de pouvoir comparer les résultats obtenus avec les informations recueillies dans l’étang Del Sale sur les périodes clés de l’âge du Bronze final et de l’Antiquité. Un total de 13 carottages (50 m de carottes prélevés) et de trois profils géophysiques (méthode de TRE) a donc été obtenu en 2014 dans les basses vallées fluviales de la façade orientale de la Corse. En 2013, 16 carottages et six profils électriques avaient été réalisés dans les basses vallées du Sagone, Golo et Taravo. L’ensemble des ces données a été nivelé avec une précision centimétrique (DGPS).

Fig. 1 – Opération de carottage dans l’étang Del Sale

Fig. 1 – Opération de carottage dans l’étang Del Sale

M. Ghilardi (CNRS), 2014

Haut de page

Bibliographie

Reille M. 1984 : Origine de la végétation actuelle de la Corse sud-orientale : analyse pollinique de cinq marais côtiers, Pollen et Spores, Paris, XXVI, 1, p. 43-60.

Haut de page

Notes

1 En partenariat avec le PCR « Mariana : paysage, architecture et urbanisme de l’Antiquité au Moyen Âge » dirigé par Daniel Istria

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Opération de carottage dans l’étang Del Sale
Crédits M. Ghilardi (CNRS), 2014
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/18561/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 985k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Matthieu Ghilardi, « Approche géoarchéologique des basses vallées fluviales de Corse », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 26 avril 2017, consulté le 21 août 2017. URL : http://adlfi.revues.org/18561

Haut de page

Responsable d'opération

Matthieu Ghilardi

CNRS

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org