Navigation – Plan du site
2013

Saint-Pierre-lès-Elbeuf – Le Mont Énot

Responsable(s) des opérations : Dominique Cliquet
Notice rédigée par : Dominique Cliquet, Guillaume Jamet, Norbert Mercier, Michel Lamothe, Jean-Jacques Bahain, Pierre Voinchet, Hélène Tissoux, Sylvie Coutard, Nicole Limondin-Lozouet et Jean-Marie Michel

Texte intégral

N° OA : 76640 001

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.031;49.258;1.069;49.298

1Le site se trouve à l’est d’Elbeuf, à la confluence de la Seine et de l’Oison, maintenant très encaissée. L’enregistrement stratigraphique correspond aux dépôts lœssiques du Pléistocène moyen et supérieur. L’épaisseur exceptionnelle de lœss ancien s’explique par la présence d’une falaise fossile élevée, associée à la terrasse moyenne (dite de 30 m), qui a protégé le limon de l’érosion.

2Ce site, connu et décrit depuis la fin du xixe s., a fait l’objet d’une étude détaillée de la part de J.-P. Lautridou, dans les années 1970, à partir de différents profils dont trois coupes avec creusement d’une fosse en pied jusqu’à la nappe alluviale. Elles ont permis de caractériser les formations superficielles qui constituent le fameux stratotype de Saint-Pierre.

3Ces coupes, décrites à plusieurs reprises, mettent en évidence l’enregistrement de quatre cycles glaciaires/interglaciaires, sus-jacents à la nappe alluviale d’Elbeuf, marqués par l’intercalation de paléosols de rang interglaciaire (sols bruns lessivés) et de dépôts lœssiques de phase froide (contexte périglaciaire). Ces paléosols, nommés Elbeuf I, II, III et IV, sont mis en parallèle avec les interglaciaires des stades isotopiques : 5, le plus récent, daté d’environ 120 000 ans, 7 (vers 220 000 ans), 9 (vers 320 000 ans) et 11 (vers 410 000 ans).

4La reprise des investigations sur le site de Saint-Pierre-lès-Elbeuf dès 2004 a permis, outre la révision des coupes de référence de ce gisement majeur, le décapage d’une butte résiduelle dans la propriété Gapenne/Michel en 2006 et la fouille d’un sol d’une occupation acheuléenne, dans cette même propriété en 2005 et 2007. Ces travaux de terrain se sont accompagnés de l’étude des séries lithiques collectées lors de l’extraction de la terre à brique et conservées au Musée de l’Homme (Leroyer, 2005).

5Les résultats de cette relecture de la grande coupe du site classé de Saint-Pierre et de la campagne de fouille 2005 ont été présentés dans le cadre d’un article synthétique dans la revue Quaternaire (Cliquet et al., 2009). Les investigations se sont poursuivies, notamment en 2011 et en 2012. Ce travail a consisté en un décapage intégral des niveaux sous-jacents au tuf, corrélé avec le stade isotopique 11, soit avant 410 000 ans, quand ceux-ci avaient été préservés et la fouille des niveaux ayant livré des artefacts et des vestiges de faune : les restes d’un cervidé (cervus elaphus) et d’un rhinocéros juvénile (Dicerorhinus hemitoechus).

6Cette faune ne présente aucune trace d’activité humaine ni de prédateurs. Par ailleurs, ossements et artefacts lithiques se trouvent en position dérivée. Ces éclats se rapportent à l’Acheuléen ; ils illustrent une production d’éclats par débitage direct et la confection de bifaces. Il restait donc à mieux caractériser la nappe alluviale. C’est chose faite. Ce sondage a permis l’observation des formations alluvionnaires et la conduite de nouveaux prélèvements pour datation par ESR sur sédiments (P. Voinchet, MNHN, Paris et H. Tissoux, BRGM, Orléans), dont seuls quelques résultats préliminaires nous sont parvenus. Ils seront intégrés à la monographie consacrée aux sites de Saint-Pierre-lès-Elbeuf en cours de finalisation.

Fig 01 - Saint-Pierre-lès-Elbeuf, Le Mont Énot

Coupe du sondage de reconnaissance dans la nappe de Saint-Pierre

D’après Jamet et al., 2014

Haut de page

Table des illustrations

URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/17789/img-1.png
Fichier image/png, 113k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Dominique Cliquet, Guillaume Jamet, Norbert Mercier, Michel Lamothe, Jean-Jacques Bahain, Pierre Voinchet, Hélène Tissoux, Sylvie Coutard, Nicole Limondin-Lozouet et Jean-Marie Michel, « Saint-Pierre-lès-Elbeuf – Le Mont Énot », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Haute-Normandie, mis en ligne le 11 juillet 2016, consulté le 24 avril 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17789

Haut de page

Responsables d'opération

Dominique Cliquet

SRA Basse-Normandie

Articles du même responsable de fouilles

Guillaume Jamet

Articles du même responsable de fouilles

Norbert Mercier

Articles du même responsable de fouilles

Michel Lamothe

Jean-Jacques Bahain

Articles du même responsable de fouilles

Pierre Voinchet

Articles du même responsable de fouilles

Hélène Tissoux

Articles du même responsable de fouilles

Sylvie Coutard

Articles du même responsable de fouilles

Nicole Limondin-Lozouet

Articles du même responsable de fouilles

Jean-Marie Michel

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org