Navigation – Plan du site
2013

Flamanville, Motteville – A150 : site 3A

Responsable(s) des opérations : Stéphane Adam
Notice rédigée par : Stéphane Adam

Entrées d’index

Chronologique :

âge du Bronze

Nature des opérations :

Fouille préventive (FP)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=0.817;49.615;0.846;49.645

Flamanville / Motteville, A150, site 3A

Plan général du site

S. Adam

1Cette fouille a été réalisée durant l’hiver 2013, sur une parcelle de 1,30 ha, située sur les communes de Flamanville et Motteville en amont du projet de construction autoroutier A150. La parcelle en forme de « L » a livré des traces d’occupations discontinues allant de la transition Bonze ancien/moyen à la fin du Haut-Empire.

2Parmi les vestiges les plus anciens, on note la présence de quatre fours dits « en 8 », attribués via les datations radiocarbones à la période de transition Bronze ancien/moyen.

3La période protohistorique est également marquée, quoique de façon ténue, par la présence de quatre petites fosses éparpillées sur le terrain. Elles datent toutes de la transition entre le premier et le second âge du Fer.

4Les vestiges attribués à la période antique couvrent la période de La Tène finale à la fin du Haut-Empire. Un réseau de fossés est creusé dans la parcelle. Il a la particularité de former de longs couloirs, avec parfois des entrées. À l’ouest de la parcelle se développe un système en étoile permettant de desservir sept enclos. Il est conservé tout au long du Haut-Empire avec toutefois quelques modifications. Élaboré au tout début du ier s. apr. J.-C., ce système semble avoir été mis en place pour canaliser des animaux domestiqués. Ainsi, certains fossés en bout d’enclos prennent la forme de couloirs de contention pour resserrer les rangs des bêtes en transit. Le système est modifié tout au long du ier s. apr. J.-C. via certains aménagements tels que des ouvertures ou des fermetures de certains enclos ou encore le creusement de fossés améliorant encore le passage des animaux d’une parcelle à l’autre. Le réseau fossoyé du début du Haut-Empire est doté d’une vaste structure rectangulaire de 33 m x 19,40 m, entourée de fossés peu profonds. Cette structure se subdivise en trois travées de tailles différentes, séparées par des couloirs. Des trous de poteau creusés à des endroits précis (au milieu ou au bout de couloirs) évoquent la présence d’un dispositif en matériaux périssables permettant de bloquer ces passages. Ces derniers mesurent entre 1,60 m et 2,70 m de large. L’hypothèse actuellement retenue pour la détermination de cette structure constituée de sas et de couloirs en chicanes est celle d’une zone de division ou du tri de cheptel. Nous notons la présence au sud de l’emprise d’une mare et d’un bâtiment à pans de bois datant probablement de la même période. Si la mare semble remblayée au cours du iie s. apr. J.-C., il n’a pas été possible de déterminer la date d’abandon du bâtiment.

5À cette période également, le système se modifie et se simplifie encore. Certains couloirs, dont le réseau en chicanes, sont abandonnés et d’autres fossés sont creusés en léger décalé, modifiant peu l’aspect général des parcelles.

6Le vaste complexe fossoyé semble dédié à une activité agro-pastorale de grande ampleur. Si la taille des parcelles recevant le cheptel n’est pas connue, le dispositif en chicanes et en contentions semble démontrer l’importance accordée à cette gestion. Si ce système semble davantage orienté pour des bêtes de grandes tailles (bœufs, vaches, bouvillons), aucun indice ne permet actuellement de le confirmer.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/17695/img-1.png
Fichier image/png, 122k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Stéphane Adam, « Flamanville, Motteville – A150 : site 3A », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Haute-Normandie, mis en ligne le 11 juillet 2016, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17695

Haut de page

Responsable d'opération

Stéphane Adam

Éveha

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org