Navigation – Plan du site
2013

Eu – Quartier Morris

Responsable(s) des opérations : Guillaume Blondel
Notice rédigée par : Guillaume Blondel

Entrées d’index

Mots-clés :

fondations, enceinte

Chronologique :

Antiquité, Temps Modernes

Nature des opérations :

Diagnostic (EV)
Haut de page

Texte intégral

N° OA : 76255 039 et 040

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.387;50.012;1.473;50.072

Fig 01 Eu, Quartier Morris

Fondations d’une ferme périurbaine moderne

L. Cholet

1Un projet immobilier dans l’enceinte de l’ancienne caserne de cavalerie Morris a motivé la réalisation d’un diagnostic. Le terrain est situé au pied du coteau nord de la Bresle, près de l’ancien faubourg médiéval de la Basse Chaussée. Un plan de la ville de 1590 montre la présence d’une occupation à la période moderne.

Huit tranchées ont été réalisées, perpendiculaires au cours d’eau de la Busine et couvrant une surface totale de 1 070 m2, soit 9 % du projet. Des vestiges maçonnés ont été mis au jour à l’ouest du site, correspondant aux fondations d’un bâtiment et d’un mur de clôture. Matériaux et techniques de construction sont similaires et permettent d’envisager des structures synchrones. Le mobilier associé couvre la période du début du xviie s. à la fin du xviiie s.

2Plus à l’est, les traces d’une seconde enceinte ont également été relevées. Les données stratigraphiques tendraient à rattacher cette construction à la fin du xviiie s.

3Les différentes structures observées peuvent être mises en rapport avec une ferme périurbaine dont font état plusieurs documents d’archives, entre 1763 (carte topographique des environs des villes d’Eu et du Tréport) et 1826 (cadastre). L’ensemble des constructions décrites ci-dessus est détruit au plus tard en 1842, lors de l’édification de l’ancienne caserne de cavalerie.

4Du mobilier gallo-romain (céramiques, monnaies, tuiles), daté du ier au ive s. apr J.-C., a été découvert en quantité. Souvent associés à des éléments de la période moderne (céramiques, monnaies type double tournois, boucle de chaussure), ces objets ont été mis au jour dans des niveaux remaniés, et notamment en contexte de remblais. S’ils ne suffisent à attester une occupation gallo-romaine sur le site même du quartier Morris, leur abondance témoigne toutefois de la proximité d’une implantation antique.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/17691/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 80k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Guillaume Blondel, « Eu – Quartier Morris », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Haute-Normandie, mis en ligne le 11 juillet 2016, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17691

Haut de page

Responsable d'opération

Guillaume Blondel

Smave

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org