Navigation – Plan du site
2013

Montcabrier

Ensemble du bourg
Responsable(s) des opérations : Éric Labastie
Notice rédigée par : Éric Labastie

Entrées d’index

Mots-clés :

fosse, inhumation, mur

Chronologique :

Moyen Âge*, Temps Modernes*
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.042;44.528;1.124;44.577

1Les études historiques et les recherches archéologiques sur la commune de Montcabrier montrent que l’occupation humaine de ce secteur de la vallée de la Thèze a été importante, comme l’atteste la présence de nombreux gisements préhistoriques, majoritairement des stations de surface mais aussi quelques abris sous roche et une grotte ornée, de mobilier céramique et métallique antique et d’un castrum médiéval à Pestillac.

2Le diagnostic a été motivé par des travaux de renouvellement et de création du réseau d’assainissement du bourg, ancienne bastide royale fondée à la fin du xiiie s., avec une dizaine de maisons médiévales et modernes conservées. Il a ainsi été décidé de réaliser des sondages ponctuels répartis dans le cœur du village, à proximité des futures tranchées d’enfouissement de réseau, en adaptation à la morphologie du terrain et à l’accessibilité des espaces. Six sondages ont été réalisés en différents lieux de la bastide, trois au cœur du bourg – à proximité de l’église, sur la place de la Mairie et dans la rue des Jardins – et trois autres aux périphéries méridionale, occidentale et septentrionale du village.

3Le substrat rocheux et d’altérites a été atteint dans cinq des six sondages, la stratigraphie présentant un faciès quasi uniforme avec un recouvrement sédimentaire contemporain de faible à très moyenne importance.

4Trois sondages ont toutefois permis de mettre au jour des niveaux archéologiques médiévaux à modernes aménagés dans le substrat.

5Dans le bourg, sur le côté sud de la place de la Mairie, face à un îlot détruit, une fosse de forme ovalaire a été observée. Elle pourrait correspondre à la fondation d’un poteau ayant pu supporter un auvent devant les arcades des différentes maisons donnant sur la place principale de la bastide. Sur le bas côté nord de l’église, la présence d’inhumations en pleine terre prouve l’existence d’une aire sépulcrale, qui pourrait être délimitée par un mur d’enclos dont les fondations ont été retrouvées.

6Dans la partie septentrionale de la bastide, un mur a été retrouvé sur plus de 8 m de longueur. Ce mur, en moellons de calcaire liés au mortier de terre, est parementé sur ses faces externe et interne. D’orientation nord-ouest – sud-est, il pourrait correspondre à la délimitation nord de la vaste esplanade qui avait été réservée à la construction d’un château royal, jamais réalisée.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Éric Labastie, « Montcabrier », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 14 juin 2016, consulté le 20 février 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17550

Haut de page

Responsable d'opération

Éric Labastie

COL 46

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org