Navigation – Plan du site
2013

Carte archéologique du Lot

Responsable(s) des opérations : Éric Labastie
Notice rédigée par : Éric Labastie

Entrées d’index

Géographique :

Midi-Pyrénées, Lot (46)

Nature des opérations :

Prospection thématique (PRT)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :

1La mission d’inventaire concernant la carte archéologique du département du Lot s’est déroulée pour cette première année de mai à décembre 2013. Elle a concerné plusieurs champs d’investigations, tel que définis dans la convention triennale de collaboration scientifique pour la réalisation de l’inventaire du patrimoine archéologique du département du Lot signée avec le SRA en février 2013.

Le récolement des données archéologiques existantes

2Le travail de récolement des données archéologiques existantes a été engagé d’une part sur le mobilier d’anciennes opérations archéologiques conservé dans les réserves de la Cellule départementale d’archéologie, d’autre part sur un fond d’archives de fouilles anciennes à Cahors, principal terrain d’activité de la Cellule départementale d’archéologie dans le domaine de l’archéologie préventive.

Fig 01

Interventions dans le cadre de la carte archéologique du département du Lot

3Les collections Vialette (atelier de potier, commune de Saint-Paul-de-Loubressac) et Baret (prospections dans le Quercy blanc et fouilles du moulin du Souquet à Castelnau-Montratier) ont ainsi été traitées, conditionnées, enregistrées pour permettre leur conservation pérenne mais aussi leur étude. Une mise en relation entre gisement archéologique et documentation de fouille a été engagée, elle sera finalisée en 2014.

4L’ensemble de la documentation et des archives de René Pauc, correspondant local de la circonscription des Antiquités historiques dans les années 1970 et 1980, a été confié par le Service régional de l’archéologie à la Cellule départementale d’archéologie. Une numérisation de cette documentation a été engagée sur les archives concernant l’activité archéologique de R. Pauc à Cahors. En complément, une base de données associant numérisation et transcription des archives manuscrites, recherches bibliographiques et inventaire du mobilier, est en cours de réalisation. Les premiers essais ont porté sur le site de l’avenue Jean Jaurès, étudié en 1985 par R. Pauc et dont la Cellule départementale d’archéologie a fouillé la continuité en 2013.

5Des contacts avec les anciens membres de l’équipe de R. Pauc ont été pris afin de collecter et rassembler tout autre élément documentaire en leur possession.

6Le dossier communal de Cahors au Service régional de l’archéologie a aussi été dépouillé pour recueillir des éléments complémentaires aux archives Pauc.

Les inventaires thématiques départementaux

7Deux inventaires thématiques ont été menés en parallèle :

8• sur le mégalithisme quercynois, le travail a consisté en des vérifications et corrections des fiches enregistrées dans la base Patriarche à partir des données complètes produites par A. Du Fayet. 125 fiches concernant 24 communes ont pu être traitées dans Patriarche.

9• sur les châteaux du Moyen Âge, il a été constitué un corpus rassemblant plus de 540 édifices à partir du dépouillement des différentes ressources documentaires (Patriarche, Mérimée, dossiers communaux, rapports, livres, articles, travaux universitaires) disponibles : chaque site a fait l’objet d’une notice géoréférencée.

Les documents d’urbanisme

10À la demande du SRA, une aide documentaire a été réalisée par la Cellule départementale d’archéologie sur le porter à connaissance du PLU intercommunal Haut Quercy Dordogne (communes de Bétaille, Carennac, Cavagnac, Condat, Les Quatres-Routes, Saint-Michel-de-Bannière, Strenquels, Vayrac). Six des huit communes ont été totalement traitées par la Cellule départementale d’archéologie, les deux dernières étant prises en charge par le SRA.

11L’ensemble de la documentation (dossiers communaux, bases Patriarche et Mérimée, base de données Girault, articles et publications) a été consulté et dépouillé, ce qui a permis de recenser 266 sites ou gisements archéologiques, dont 184 nouvelles entités archéologiques, de la Préhistoire à l’époque moderne. Une fiche pour chacun des sites a été produite, complétée par des extraits cadastraux, actuels et napoléoniens : leur enregistrement sur Patriarche est en cours.

Les découvertes fortuites

12Plusieurs opérations ont été menées dans le cadre des découvertes fortuites, elles se sont toutes inscrites dans un cadre ponctuel et limité et ont bénéficié, quand cela le justifiait, du soutien technique des aménageurs concernés.

13Ces opérations ont pris différentes formes, d’une part des prospections pédestres sur des gisements subissant des atteintes du fait de travaux agricoles (Castelnau-Montratier) ou de projet de lotissement (Soulomès), le mobilier recueilli étant traité par la Cellule départementale d’archéologie ou confié à des bénévoles pour étude, d’autre part des surveillances de travaux et interventions limitées sur des sites subissant une destruction du fait de projet d’aménagement urbain (Flaugnac) ou d’installations de réseau (Prayssac et Duravel), des relevés et une couverture photographique étant systématiquement réalisés.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/17511/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 117k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Éric Labastie, « Carte archéologique du Lot », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 14 juin 2016, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17511

Haut de page

Responsable d'opération

Éric Labastie

COL 46

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org