Navigation – Plan du site
2013

Vallée de l'Arros

Responsable(s) des opérations : Roland Larré
Notice rédigée par : Roland Larré

Entrées d’index

Mots-clés :

hache

Chronologique :

Paléolithique, Néolithique

Nature des opérations :

Prospection inventaire (PI)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :

1La première campagne de prospection inventaire autorisée en 2013 dans une partie de la vallée de la rivière Arros, affluent de l’Adour, a confirmé les découvertes fortuites d’outillage du Paléolithique et du Néolithique réalisées depuis 2008 sur les communes de Castelvieilh et Cabanac. La zone prospectée est comprise dans un quadrilatère d’environ 10 km sur 4, et concerne 8 communes sur la rive gauche : Coussan, Cabanac, Castelvieilh, Marseillan, Chelle-Debat, BouilhPéreuilh, Peyrun et Mansan, et 4 communes sur la rive droite : Goudon, Thuy, Peyriguère et Chelle-Debat. La prospection a été faite sur les parcelles cultivées des premières terrasses des deux rives, parcelles qui ne représentent qu’une petite partie de la zone, le reste étant réparti entre forêts et pâturages. Les deux côtés de la vallée sont dissymétriques : la rive droite est abrupte, les terrasses sont étroites et peu cultivées, le versant rive gauche a une pente plus douce et des terrasses plus larges.

2Sur chaque commune de la rive gauche, du matériel lithique a été découvert, établissant une totale continuité des divers sites. Il en est de même sur la rive droite, même si cette première prospection en 2013 n’a été que ponctuelle et n’a concerné qu’une superficie réduite.

358 artefacts ont ainsi été prélevés : 20 bifaces et 8 hachereaux en quartzite, 4 racloirs en quartzite et 1 en silex, 1 grattoir en quartzite, 1 fragment de lame à dos abattu en silex, 11 éclats de débitage dont 4 en silex, 5 pièces indéterminées et 8 haches ou herminettes en pierre polie. La majorité de l’outillage est en quartzite, très commun localement. Les silex, plus rares, pourraient provenir des Pyrénées. Ce matériel lithique est attribuable à diverses époques du Paléolithique et du Néolithique, avec toutefois une nette rareté du Paléolithique supérieur. Leur présence sur les mêmes zones suggère une occupation ou, tout au moins, une fréquentation constante de cette partie de la vallée de l’Arros.

4Deux sites se distinguent : le lieu-dit Ris à Cabanac par la quantité de matériel recueilli, principalement du Paléolithique, et Mourilhou à Marseillan et Mourillou à Chelle-Debat (bien qu’administrativement distincts ces deux lieux-dits forment une unité géographique) qui présentent une prédominance du Néolithique. Il serait souhaitable de poursuivre la prospection, notamment sur la rive droite de l’Arros, pour confirmer et affiner les résultats obtenus.

Fig 01

Vallée de l’Arros

Haut de page

Table des illustrations

URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/17469/img-1.png
Fichier image/png, 110k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Roland Larré, « Vallée de l'Arros », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 20 mai 2016, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17469

Haut de page

Responsable d'opération

Roland Larré

BEN

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org