Navigation – Plan du site
2013

Villeneuve-Tolosane – Rue Henri Breuil (lots 1 et 2)

Responsable(s) des opérations : Maïtena Sohn
Notice rédigée par : Maïtena Sohn

Entrées d’index

Mots-clés :

foyer, amphore, céramique, silex

Chronologique :

Néolithique, âge du Fer
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.310;43.516;1.378;43.538

1Le diagnostic archéologique réalisé sur le lot 1 de la rue Henri Breuil à Villeneuve-Tolosane, d’une surface de 1 040 m2 , a été l’occasion de compléter nos connaissances sur un secteur archéologique extrêmement riche. Il a permis de mettre au jour des vestiges datant du Néolithique/Bronze ancien au sens large, notamment un niveau archéologique diffus mais présent sur toute la parcelle, et un foyer à galets chauffés. L’indigence de la série céramique et l’absence de pièce lithique caractéristique ne nous permettent pas de proposer une datation plus précise. Ces vestiges pourraient en effet aussi bien être rattachés à l’occupation chasséenne voisine, qu’à un horizon Néolithique final/Chalcolithique ou Bronze ancien, par ailleurs présent sur les communes de Villeneuve-Tolosane et Cugnaux. S’ajoutent aux difficultés de datation du mobilier les perturbations subies par le niveau archéologique (formation d’un paléosol et disparition des surfaces d’occupation originelles), qui ont pu effacer la succession des horizons chronologiques.

2Une fosse du second âge du Fer (iie-ier s. av. J.-C.) a également été mise en évidence. Totalement isolée au sein de la parcelle, voire dans le secteur de Villeneuve-Tolosane/Cugnaux en général où cette période est peu représentée, elle n’a livré qu’une dizaine de fragments d’amphore italique. Sa fonction reste indéterminée.

3Les données géomorphologiques, notamment la profondeur des niveaux de grave, ajoutées à la mise en évidence d’un niveau archéologique à environ 0,80 m de profondeur par rapport au sol actuel, trouvent quelques correspondances avec le diagnostic réalisé par A. Boguszewski en 2004 dans les parcelles voisines. Les vestiges archéologiques semblent cependant nettement moins denses au nord de la rue Henri Breuil, en comparaison de ceux des secteurs de La Terrasse ou de la ZAC Agora/rue Lavimona. Se trouve-t-on en marge du célèbre site chasséen ou ces différences peuvent-elles s’expliquer par une conservation différentielle des vestiges dans cette dépression de la basse terrasse ?

4Le diagnostic archéologique réalisé sur le lot 2 de la rue Henri Breuil à Villeneuve-Tolosane a été l’occasion de compléter nos connaissances sur un secteur archéologique extrêmement riche. Il a permis de mettre au jour des vestiges datant du Néolithique moyen chasséen, notamment un niveau archéologique diffus mais présent sur toute la parcelle, et quatre foyers à galets chauffés livrant pour certains d’entre eux du torchis, de la céramique et de l’industrie lithique. Par leur morphologie, leurs dimensions et le mobilier associé, ces structures s’intègrent parfaitement à l’occupation chasséenne mise au jour ces dernières décennies sur les communes de Villeneuve-Tolosane/Cugnaux. La datation d’une partie du mobilier, que viennent corroborer les résultats d’une analyse radiocarbone sur le lot 1, permet d’attribuer une partie de l’occupation au moins au Chasséen ancien.

5Les données géomorphologiques, notamment la profondeur des niveaux de grave, ajoutées à la mise en évidence d’un niveau archéologique continu, trouvent de nombreux échos dans l’opération menée peu de temps avant sur le lot 1, mais bien peu avec le diagnostic réalisé par A. Boguszewski en 2004 dans les parcelles voisines. Les vestiges archéologiques semblent en effet nettement moins perceptibles au nord de la rue Henri Breuil. Ils sont également moins denses sur le lot 1 que sur le lot 2. Les secteurs de La Terrasse/ZAC Agora/ Vimona jouxtant quasiment la parcelle, comment cette occupation se place-t-elle par rapport au célèbre site chasséen ? S’y intègre-t-elle ou se trouve-t-elle en marge ?

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Maïtena Sohn, « Villeneuve-Tolosane – Rue Henri Breuil (lots 1 et 2) », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 19 mai 2016, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17453

Haut de page

Responsable d'opération

Maïtena Sohn

COL Toulouse

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org