Navigation – Plan du site
2013

Larra – Site d’Embergé

Responsable(s) des opérations : Jean-Marc Luce
Notice rédigée par : Jean-Marc Luce

Entrées d’index

Mots-clés :

céramique, vase, amphore, marbre

Chronologique :

Gallo-romain
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.184;43.709;1.261;43.762

1La journée de prospection 2013, organisée avec les étudiants de la licence d’archéologie de l’Université Toulouse-Jean Jaurès, a eu lieu à Larra, sur le site d’Embergé, comme en 2011. Cette fois, le terrain exploré se trouvait en contrebas de la ferme moderne, alors qu’en 2011, il se trouvait derrière la ferme, vers l’est. 12 couloirs de cinq mètres de large ont été définis, répartis en trois secteurs : en amont (A), dans (B) et en aval (C-D) d’une vaste tache jaune identifiée au milieu du champ. Cette tache, dans laquelle on a découvert les éléments détruits d’une structure de combustion, avec de l’argile rubéfiée, est aussi le secteur où la concentration de mobilier est la plus forte.

2Le mobilier recueilli a permis de préciser et d’élargir la période d’occupation. Nous savions que le site avait été fréquenté au Néolithique ou au début de l’âge du Bronze, puis à l’époque romaine, aux ier et iie s. apr. J.-C. Mais la céramique recueillie, notamment les fragments modelés cuits en atmosphère réductrice, oblige à remonter à l’âge du Fer. Un tesson de vase caréné et un bord de pot à profil en « S » à gros dégraissant orientent vers le premier âge du Fer. Le second âge du Fer est représenté par un col d’amphore italique Dressel 1A.

3L’époque romaine est représentée par une abondante céramique commune, d’identification souvent malaisée, mais aussi par des fragments de sigillée (ier et iie s.) et par une lampe à volutes du ier s. apr. J.-C. C’est aussi à cette époque qu’il faut attribuer un fragment de plaque de marbre blanc et un quart de brique circulaire, qui provient vraisemblablement d’une colonne ou d’une pilette d’hypocauste.

4Un fragment de vase de stockage à bord carré constitue le seul raté de cuisson recueilli. Il se peut qu’il provienne de la structure de combustion identifiée dans la tache B, si, du moins, il ne faut pas lui attribuer une scorie sidérurgique lourde, dont la surface porte par endroits des cristaux.

5Nous sommes donc sur un site qui a eu une occupation longue. On ne sait si l’occupation préromaine correspond à une ferme ou à hameau, mais on peut attribuer les vestiges romains à une grosse ferme ou une petite villa dont le propriétaire avait quelques prétentions au luxe.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Jean-Marc Luce, « Larra – Site d’Embergé », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 19 mai 2016, consulté le 26 mai 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17397

Haut de page

Responsable d'opération

Jean-Marc Luce

BEN

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org