Navigation – Plan du site
2013

Aussonne, Beauzelle, Seilh – Parc des Expositions (phase 2)

Responsable(s) des opérations : Maïtena Sohn
Notice rédigée par : Maïtena Sohn

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.297;43.661;1.360;43.708

1Le projet du futur Parc des Expositions sur les communes d’Aussonne, Beauzelle, Seilh et Cornebarrieu, a conduit à la prescription d’un diagnostic archéologique sur près de 79 ha au total. La phase 2, qui a concerné 18,8 ha, à 9,94 % d’ouverture, s’est déroulée du 17 septembre au 17 octobre sur les trois premières communes mentionnées. Elle a permis de mettre en évidence quelques témoignages d’occupation humaine de la Préhistoire à nos jours. Ces derniers sont plus nombreux qu’en phase 1.

2Si le Paléolithique inférieur/moyen n’est attesté qu’à travers quelques artefacts isolés, la fréquentation des lieux durant la Préhistoire récente et la Protohistoire est plus tangible. La mise au jour de trois foyers à galets chauffés néolithiques, d’un puits datant probablement du début de l’âge du Bronze, et d’une grande fosse de l’extrême fin de l’âge du Bronze, présentent un intérêt certain, d’autant plus si cette dernière était une structure funéraire, comme certains indices permettent de le penser. Ces découvertes restent cependant relativement isolées sur l’emprise du diagnostic.

3Comme les résultats de la phase 1 l’avaient suggéré, c’est autour de la ferme de L’Enseigure, sur la commune d’Aussonne, que convergent les vestiges du second âge du Fer et de la période antique : un puits daté de la fin de l’âge du Fer/début de la période antique, des lambeaux de niveaux d’occupation en tegulae et les fondations d’un mur présentant de nettes affinités avec les constructions antiques du Barricou à Beauzelle. La datation de ce dernier reste toutefois incertaine étant donné son articulation avec l’ancien parcellaire de la ferme et l’absence de mobilier datant. Ces vestiges permettent en tout cas d’envisager plusieurs occupations successives sur le site de L’Enseigure et ce, dès la fin de l’âge du Fer.

4Alors que l’emprise de l’opération se trouve encadrée par les domaines d’Uliet et de l’Enseigure, fondés au xve s. voire même dès avant, aucun vestige ne peut être attribué clairement à l’époque médiévale. Une grande partie des systèmes de fossés et du parcellaire mis au jour (plus d’une cinquantaine en phase 2) se rapporteraient aux périodes modernes ou sub-actuelles. Difficilement datables, ces aménagements permettent toutefois de nous renseigner sur la gestion et la mise en valeur de ce territoire jusqu’à nos jours.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Maïtena Sohn, « Aussonne, Beauzelle, Seilh – Parc des Expositions (phase 2) », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 19 mai 2016, consulté le 30 mars 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17344

Haut de page

Responsable d'opération

Maïtena Sohn

COL Toulouse

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org