Navigation – Plan du site
2013

La Romieu

Sacristie de la Collégiale
Responsable(s) des opérations : Dimitri Paloumbas
Notice rédigée par : Dimitri Paloumbas

Entrées d’index

Mots-clés :

parements, embrasure

Chronologique :

Moyen Âge*

Opérations :

Sondage (SD)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=0.452;43.955;0.548;44.021

1Une intervention archéologique confiée au bureau Hadès a été réalisée au rez-de-chaussée de la tour dite de la Sacristie de la collégiale de La Romieu. La prescription du SRA de Midi-Pyrénées portait sur l’étude d’une niche murale en vue de sa future restitution. Le travail de terrain a consisté à analyser les parements intérieurs et extérieurs du mur concerné. Des relevés pierre à pierre des deux parements et des deux tableaux d’embrasure ont été effectués.

Fig 01

Relevé de la niche et d’une partie du parement intérieur de l’EAMUR 1.

D. Paloumbas-Odile (Hadès)

2L’étude du bâti de la niche a révélé deux informations principales. La première concerne sa datation, que divers indices suggèrent de situer dans le courant des xive-xve s. Le percement de la niche aurait suivi de peu la construction de la tour octogonale, dont le chantier est attribué aux années 1312-1318. La seconde information se rapporte à la vocation de cette ouverture. Une première hypothèse qui peut être avancée repose sur l’identification de la niche à un enfeu. Cependant, les dimensions de l’ouverture donnent peu de crédits à cette proposition. À titre de comparaison, les enfeus de la nef de la collégiale de La Romieu mesurent entre 2,38 m et 2,52 m de longueur. Dès lors, l’hypothèse la plus crédible est celle d’une niche liturgique. La présence des deux encoches brettées, dans l’embrasure, plaide en faveur de cette hypothèse, que confortent également les dimensions de l’arc brisé qui couvre la niche.

Fig 02

La niche, vue depuis le nord-est.

D. Paloumbas-Odile (Hadès)

3En conclusion, si aucune donnée définitive n’a pu être retirée de cette intervention, celle-ci aura eu le mérite de mettre en avant des pistes de réflexion sur la datation et la fonction du rez-de-chaussée de la tour dite de la Sacristie de la collégiale de La Romieu.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Dimitri Paloumbas, « La Romieu  », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 18 mai 2016, consulté le 20 février 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17300

Haut de page

Responsable d'opération

Dimitri Paloumbas

Hadès

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org