Navigation – Plan du site
2013

Auch – La Réthourie

Responsable(s) des opérations : Frédéric Veyssière
Notice rédigée par : Frédéric Veyssière

Entrées d’index

Mots-clés :

mur, céramique, moulure, marbre

Chronologique :

Gallo-romain

Géographique :

Midi-Pyrénées, Gers (32), Auch
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=0.486;43.618;0.648;43.708

1Le projet de construction d’un lotissement à Auch, chemin de La Réthourie, a conduit à un arrêté de prescription archéologique sur une partie de la parcelle CM 124, à l’est de la gare. Notre intervention se situe dans le contexte archéologique du site du Hallai, entre la rue Platon et le chemin de La Réthaurie au sud, identifié depuis les années 1879-1899 comme ayant livré de nombreux éléments d’architecture funéraire et/ou d’habitat attribuables à la période du Haut et du Bas-Empire.

2La surface du terrain présente, en plus de son fort dénivelé est-ouest (168 m NGF à l’est et 162 m NGF à l’ouest), des anomalies topographiques liées à des activités humaines. Ces perturbations sont de deux ordres : en creux (quatre tranchées et une mare) ou en relief (deux monticules de terre, ainsi que trois amas de débris de matériaux de construction : tegulae, moellons calcaires et blocs de marbre).

3Les résultats de ce diagnostic archéologique posent un problème d’interprétation du site : nécropole, monument funéraire ou habitat. Les découvertes de la fin du xixe s. dans ce secteur ne sont pas bien localisées. Elles se situent dans le parc du domaine du Hallai. C’est le jardin situé au sud de la maison (parcelle E940 du cadastre du xixe s.), correspondant à l’actuelle parcelle CM 124. Il n’y a pas de relevés des fouilles du xixe s. La position de découverte des très nombreux éléments recueillis, statuaires et inscriptions funéraires, n’est pas indiquée.

4Les deux portions de murs M1 et M2, mis au jour lors de notre intervention, sont à rattacher à la période antique sans plus de précision. Distants de quarante mètres, ils sont implantés dans les colluvions. Leur interprétation reste indéterminée. Il est très difficile de faire un quelconque rapprochement avec les murs signalés lors des fouilles du xixe s., faute de données précises.

5L’ensemble du mobilier récolté (céramique ; lapidaire : moulure en marbre et en calcaire ; inscription sur marbre ; objet en terre cuite, meule et divers) provient du ramassage de surface (au sol ou bien issu de tas de déblais) ou des remblais des tranchées des travaux du xixe s. La céramique montre des mélanges entre productions de l’Antiquité (dès la période augustéenne et avec certitude pendant le règne de Tibère et quelques restes du Bas-Empire) et de la période moderne (fin du xviiie s.). Le mobilier autre que céramique montre également des mélanges entre les deux périodes antique et moderne.

6Que penser de tout ce mobilier trouvé sur place, au sein des remblais qui comblent partiellement les tranchées, ou trouvé en surface ? Il forme un assemblage hétéroclite (antique et moderne) assez surprenant. Nous n’avons pas une certitude absolue de la provenance de tous ces objets : parcelle CM 124 du Hallai, plus loin autour du secteur du Hallai ? Une nécropole gallo-romaine existe bien à l’emplacement de la gare SNCF, mais elle se situe tout de même à plus de 500 m de distance de notre secteur d’intervention.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Frédéric Veyssière, « Auch – La Réthourie », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Midi-Pyrénées, mis en ligne le 18 mai 2016, consulté le 22 août 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17278

Haut de page

Responsable d'opération

Frédéric Veyssière

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org