Navigation – Plan du site
2013

Flers – Places Saint-Germain, Vayssières et Paulette Duhalde

n°3327
Responsable(s) des opérations : Aminte Thomann
Notice rédigée par : Aminte Thomann

Entrées d’index

Géographique :

Basse-Normandie, Orne (61), Flers

Nature des opérations :

Diagnostic (EV)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=-0.620;48.709;-0.497;48.768

1Le projet de restructuration par la ville de Flers des places Saint-Germain, Vayssières et Paulette Duhalde a amené la réalisation d’un diagnostic archéologique en février 2013, qui a permis de mettre en évidence des occupations depuis l’époque médiévale jusqu’à la période contemporaine.

2Sur la place Saint-Germain, une occupation, matérialisée par quelques tessons de céramique dans un comblement de tombe et un niveau de remblai, remonte au xiie s. Mais c’est probablement à la fin de l’époque médiévale et à l’époque moderne qu’une intense activité funéraire se développe à cet endroit. Dans certains secteurs, plus de neuf niveaux de sépultures ont été observés. Inhumé dans des cercueils cloués, l’échantillon d’individus prélevés montre certaines caractéristiques d’une population préjennérienne classique : présence d’hommes, de femmes adultes et d’immatures d’âges différents, la seule absence observée étant celle de périnataux et nourrissons.

3À l’ouest, le développement de l’aire funéraire s’interrompt dans une zone entre 13 et 30 m à l’ouest de l’édifice.

4La construction de l’édifice Saint-Germain, courant xviiie s., perce l’ensemble des niveaux d’inhumations observés. Seulement présente par ses fondations, l’église est composée d’une nef de 14,5 m de large et d’une tour-clocher, large de 7 m. À l’est de l’édifice, un mur ne correspond pas au mur est du transept nord selon le cadastre napoléonien ; il pourrait s’agir d’un vestige de l’église médiévale ou, plus probablement, d’un muret séparant le chœur du reste de l’église et reliant les deux bras du transept.

5À 10 m à l’ouest de la tour-clocher, une grande maçonnerie semble être un massif d’escalier en raison de la présence d’un dégradé en paliers. Non mentionné ou représenté sur des plans anciens connus de nous, ce massif pourrait joindre la rue Saint-Germain depuis le parvis de l’église.

6Sur la place Paulette Duhalde, les sépultures de l’ancien cimetière ont été observées à l’est. La fouille d’une inhumation a révélé la présence d’une femme adulte enterrée dans un cercueil cloué avec un bracelet en perles et médaillons en alliage cuivreux au poignet droit. L’emprise de l’ancien cimetière, en activité entre 1777 et 1838, s’interrompt près du monument de commémoration de l’ancienne résistante et, à l’ouest de la place, seuls des remblais successifs renfermant notamment de la vaisselle du xviiie-xixe s. ont été mis au jour.

7Sur la place Vayssières, dont l’ouverture de tranchée a été interrompue pour cause de matériaux toxiques et polluants (plaques de fibro-amiante), des vestiges maçonnés (cuve et mur) indiquent la présence d’une occupation pendant la première moitié du xxe siècle.

Fig 01

Sépultures devant la tour porche de l’église

Cliché : Inrap

Haut de page

Table des illustrations

URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/17101/img-1.png
Fichier image/png, 331k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Aminte Thomann, « Flers – Places Saint-Germain, Vayssières et Paulette Duhalde », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 23 mars 2016, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17101

Haut de page

Responsable d'opération

Aminte Thomann

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org