Navigation – Plan du site
2013

Périers-sur-le-Dan – Chemin du Hameau, rue du Londel

n°3360
Responsable(s) des opérations : Hélène Dupont
Notice rédigée par : Hélène Dupont et Sophie Pillault

Entrées d’index

Mots-clés :

fossé, chemin, céramique

Nature des opérations :

Diagnostic (EV)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=-0.353;49.247;-0.321;49.268

1Suite au projet d’aménagement d’un lotissement en bordure méridionale du bourg de Périers-sur-le-Dan, un diagnostic archéologique a été mené sur 2,54 ha dans le but d’en évaluer le potentiel archéologique, dans un secteur particulièrement sensible aux occupations des périodes préhistorique, protohistorique et historique.

2Les principaux résultats concernent des aménagements d’époque moderne et contemporaine (parcellaire et chemins) identifiés pour la plupart sur le cadastre napoléonien de 1808 ou sur les photographies aériennes de l’IGN ; ils témoignent de l’évolution du réseau de communication reliant les différents pôles religieux aux bourgs et aux châteaux et manoirs des communes de Mathieu et de Périers-sur-le-Dan. L’emprise du diagnostic se localise en effet à la jonction de ces différents axes, en limite d’une ferme et d’un manoir dit des Quatre Chemins, aujourd’hui en ruine.

3Le second type de vestiges, antérieurs à l’époque moderne, est représenté par quelques fossés parcellaires se fixant sur un chemin orienté nord-nord-est - sud-sud-ouest et matérialisés sur les photographies issues de prospections aériennes, par un faisceau de trois fossés se suivant sur plus de 350 m. Cet axe de circulation, creux dans son premier état, est pérennisé par la suite par une succession de fossés. Peu de mobilier a été mis au jour au cours des différentes investigations menées sur son tracé. Seuls quelques tessons de céramique modelée protohistoriques et d’autres antiques permettent d’apporter des précisions quant à son attribution chronologique. La plupart des fossés parcellaires retrouvés au décapage correspondent aux orientations et aux tracés visibles sur le cadastre dit napoléonien de 1808, bien qu’il faille rester prudent quand à la mise en phase de ces tracés : les axes nord-ouest - sud-est sont parallèles à la ligne de côte située à quelques kilomètres, et si les chemins sont orientés légèrement différemment, ils sont à l’évidence créés au sein d’une trame générale qu’on constate sans véritablement pouvoir la dater. Lucien Musset avait en son temps mis en perspective cette trame en émettant l’hypothèse d’une origine antique. Aujourd’hui, la prospection aérienne et la multiplication des opérations d’archéologie préventive permettent d’émettre l’hypothèse d’une origine éventuellement plus ancienne de cette trame reconnue sous forme de parcellaires et de chemins, concordants avec l’implantation et l’orientation de plusieurs enclos parcellaires protohistoriques reconnus dans la zone. Le système se développe encore au Moyen Âge avec la fixation des églises sur une partie des chemins appartenant manifestement déjà au réseau d’axes parallèles à la côte (ex : Périers, Mathieu et Cresserons). Ce n’est probablement qu’après cette fixation paroissiale et d’habitats associés que de nouveaux réseaux de circulation et de pouvoir génèrent d’autres nécessités de circulation, à l’image des chemins modernes rencontrés dans l’emprise. Les multiples variations postérieures illustrent ainsi les fluctuations des pouvoirs et/ou de mise en valeur du territoire par l’intermédiaire des églises, des domaines seigneuriaux et des exploitations agricoles de plus ou moins grande importance.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Hélène Dupont et Sophie Pillault, « Périers-sur-le-Dan – Chemin du Hameau, rue du Londel », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 16 mars 2016, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/17005

Haut de page

Responsables d'opération

Hélène Dupont

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Sophie Pillault

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org