Navigation – Plan du site
2013

Ifs et Fleury-sur-Orne – Échangeur entre la RD120 et le périphérique

n°3248
Responsable(s) des opérations : Emmanuel Ghesquière
Notice rédigée par : Emmanuel Ghesquière

Entrées d’index

Mots-clés :

silo, céramique, chemin

Nature des opérations :

Diagnostic (EV)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=-0.365;49.126;-0.313;49.163

1Le diagnostic a été réalisé à cheval sur les communes d’Ifs et de Fleury-sur-Orne, préalablement à la réalisation d’un quart d’échangeur par la Communauté d'agglomération Caen La Mer. Il porte sur une surface de 25 812 m2 (2,6 hectares). La surface est répartie sur une seule parcelle cultivée. Le diagnostic a livré plusieurs occurrences de sites distincts.

2Le premier locus correspond à une ou plusieurs structures oblongues de grandes dimensions, dont une a livré un remplissage anthropisé (charbon de bois, os brûlés, hache polie), les autres du mobilier lithique et céramique de manière anecdotique. La présomption de chablis est privilégiée sur celle de structures anthropiques. Pour trois d’entre elles, le mobilier est anecdotique. Il peut être lié au piégeage ponctuel d’une petite occupation de surface. Pour la structure plus anthropisée, le dépôt ponctuel est privilégié.

3Le second locus se développe sous la forme d’une concentration de structures circulaires sur une surface restreinte de l’ordre de 500 m2. La morphologie de quatre de ces structures les identifie comme des fosses de stockage de type silo, de 1 à 1,3 m de profondeur sous le sol actuel. Le mobilier inclus dans ces structures, principalement céramique mais également osseux, semble se rapporter à l’âge du Bronze (final ?). La concentration de ces structures sur un petit espace témoigne d’une occupation domestique ou d’une petite zone dédiée au stockage. Une telle configuration renvoie au niveau régional aux habitats du Bronze final/Hallstatt d’Ifs, Object’Ifs Sud.

4Le troisième locus a été interprété comme un système fossoyé orienté nord-sud - est-ouest attribué à La Tène finale. Ce système pourrait se rattacher à l’enclos domestique fouillé par G. San Juan sous le périphérique.

5Le quatrième locus consiste en un chemin est-ouest et son probable parcellaire associé. Sur la base d’un petit tesson, l’utilisation à la période moderne/contemporaine est proposée à titre d’hypothèse.

Fig 01

Plan phasé du diagnostic

DAO : E. Ghesquière, Inrap

Fig 02

En haut, mobilier néolithique, en bas, céramique âge du Bronze

Dessin : E. Ghesquière, Inrap

Haut de page

Table des illustrations

URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/16955/img-1.png
Fichier image/png, 419k
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/16955/img-2.png
Fichier image/png, 468k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Emmanuel Ghesquière, « Ifs et Fleury-sur-Orne – Échangeur entre la RD120 et le périphérique », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 16 mars 2016, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/16955

Haut de page

Responsable d'opération

Emmanuel Ghesquière

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org