Navigation – Plan du site
2013

Les campagnes gallo-romaines du Centre-Cotentin

n°3368
Responsable(s) des opérations : Aurore Di Liberto
Notice rédigée par : Aurore Di Liberto

Entrées d’index

Mots-clés :

céramique, tuile

Chronologique :

Antiquité

Géographique :

Basse-Normandie, Manche (50)

Nature des opérations :

Prospection diachronique (PRD)
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :

1Le Centre-Cotentin, entre Coutances et Valognes du nord au sud et entre Portbail et Carentan de l’est à l’ouest, présente la particularité de ne faire l’objet d’aucune fouille se rapportant à l’époque antique et ce, depuis plus de 150 ans.

2En effet, la Carte archéologique de la Manche recense les découvertes des érudits du xixe siècle et révèle que cette région recèle des vestiges antiques dans un bon nombre de communes. Une prospection, réalisée dans le cadre d’un master 2, couvrant une soixantaine de communes, a été menée afin de vérifier les dires de ces antiquaires. Dans certaines parcelles, la prospection a été rendue difficile voire impossible par les mauvaises conditions de visibilité (aménagement urbain, tapis végétal dense…).

3Cependant, de belles découvertes sont à mentionner et prouvent ainsi la nécessité de s’intéresser davantage à cette région trop longtemps négligée. La commune de Saint-Jores par exemple, qui a déjà fait l’objet d’une campagne de prospection (master 1-2012), a révélé cette année un alignement de tuiles à rebords conduisant à une zone de rubéfaction dont des probables rejets de verres ont été ramassés. La commune de Cretteville, à environ 7 km de Saint-Jores, a abouti à de nombreuses découvertes dont une plausible villa, déjà évoquée par Charles Duhérissier de Gerville au xixe s., où le ramassage en surface confirme la présence de tuiles à rebord, d’huîtres, de moellons etc. mais très peu de céramiques. À Saint-Côme-du-mont et à Carentan, deux tessons de sigillés ont été repérés. À Fresville, des enclos supposés protohistoriques ont été décelés par vues aériennes.

4La prospection qui a été menée a su démontrer la présence de vestiges antiques, confirmant ainsi les recherches menées il y a un siècle et demi. Ces résultats nécessitent maintenant une recherche plus approfondie, envisagée dans les années qui vont suivre.

Fig. 01

Saint-Jores, rivière de la Senelle. Alignement de tuiles à rebord

Cliché A. Di Liberto

Fig 02

Fresville, le Houelbec. Traces de trois enclos repérés sur clichés de l’IGN.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/16712/img-1.png
Fichier image/png, 7,8M
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/16712/img-2.png
Fichier image/png, 223k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Aurore Di Liberto, « Les campagnes gallo-romaines du Centre-Cotentin », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Basse-Normandie, mis en ligne le 26 février 2016, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/16712

Haut de page

Responsable d'opération

Aurore Di Liberto

BEN

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org