Navigation – Plan du site
2013

Heudebouville – Écoparc 3 (phase 2)

n°17-1363
Responsable(s) des opérations : Vincent Dartois
Notice rédigée par : Vincent Dartois

Entrées d’index

Chronologique :

âge du Fer, Moyen Âge

Géographique :

Normandie, Eure (27), Heudebouville

Opérations :

Diagnostic (EV)
Haut de page

Texte intégral

Code INSEE commune : 27332
Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.205;49.176;1.271;49.209

1Les parcelles sont situées en périphérie de l’agglomération de Heudebouville, sur le plateau de Madrie qui sépare les vallées de la Seine et de l’Eure. La topographie générale du terrain montre une déclivité des parcelles, lesquelles convergent vers un petit vallon dans le centre ouest de la zone prescrite. La couverture sédimentaire témoigne ainsi d'une certaine érosion des sols autour de cette dépression, générant à cet endroit une accumulation de colluvions. Les formations de surface, assez variées, sont caractérisées par une prédominance de limon et d’argile à silex, notamment au sein des parcelles est.

2La zone d’activité communautaire « Écoparc » a déjà fait l’objet de plusieurs interventions archéologiques. Deux diagnostics ont été réalisés en 2006 et 2008 par l’Inrap (Beurion, 2006 ; Lourdeau, 2008) donnant lieu à une fouille en 2009 et 2010 qui a mis au jour deux zones d’activité métallurgique gallo-romaines ainsi qu’une partie d’un enclos daté de la fin de l’âge du Fer et du Haut-Empire (Lukas et al., 2011). Deux autres diagnostics ont été menés par la Made en 2009 et 2012. Le premier a permis de compléter l’emprise de l’enclos fouillé en 2009, de repérer une portion d’exploitation agricole gallo-romaine ainsi que deux enclos de La Tène moyenne-finale. Le dernier montre une occupation plus diffuse et diachronique, marquée notamment par la découverte d’un four datant probablement de l’âge du Bronze ainsi que celle d’une sépulture individuelle en coffre isolée.

3Plus d’une centaine de structures ont pu être repérées lors de ce diagnostic. Il s’agit majoritairement de creusements légers tels que des trous de poteau, fosses et petits fossés. Ces éléments sont répartis sur toute l’emprise et seule la zone de plateau, à l’est, montre une certaine concentration de structures (tranchée 10). Les secteurs est et sud, quant à eux, révèlent une très faible occupation. En effet, les éléments rencontrés dans ces secteurs sont isolés et principalement de nature parcellaire. Néanmoins, malgré le peu d’éléments datants recueillis, on constate la présence de petites occupations couvrant une période comprise entre la Protohistoire et la période contemporaine. Au regard de la surface sondée, on constate une distribution très éparse des structures. Il s’agit principalement de petites excavations isolées et de reliquats parcellaires au comblement simple. Leurs caractères morphologiques peu déterminants et leur comblement faiblement anthropisé permettent rarement une attribution chronologique.

4Une zone d’occupation est toutefois remarquable sur le plateau, à l’amorce du vallon, notamment dans la tranchée 10 et son extension. La diversité de matériaux qu’offre cette zone constitue peut-être une forme d’attractivité (argile, craie, minerai de fer…). De fait, la dépression a d’abord connu une occupation du second âge du Fer, caractérisée par la présence de fosses et peut-être de bâtiment(s) sur poteaux associé(s), puis une nouvelle occupation aux périodes médiévale et/ou moderne sous la forme d’une fosse d’extraction de craie, de probables petites constructions sur poteaux et de fosses de plantation.

5Cette opération aura permis de mettre en évidence des éléments parcellaires historiques mentionnés dans les documents cadastraux, deux occupations très légères, et d’observer les phénomènes de colmatage d’un vallon en bordure de plateau qui traduisent la dynamique érosive de la zone durant une partie de l’Holocène.

Fig. 01

Fosse du second âge du Fer

V. Dartois

Haut de page

Table des illustrations

URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/16589/img-1.png
Fichier image/png, 24M
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Vincent Dartois, « Heudebouville – Écoparc 3 (phase 2) », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Haute-Normandie, mis en ligne le 18 février 2016, consulté le 26 avril 2017. URL : http://adlfi.revues.org/16589

Haut de page

Responsable d'opération

Vincent Dartois

Mission Archéologique de l'Eure

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org