Navigation – Plan du site
2013

Dardez – Rue des Haies Bourdon

n°17-2377
Responsable(s) des opérations : Marie-France Leterreux
Notice rédigée par : Marie-France Leterreux

Texte intégral

Code INSEE commune : 27200
Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=1.190;49.072;1.220;49.096

1La surface sondée a mis en évidence une occupation gallo-romaine, localisée dans le bas de la parcelle, du côté nord-ouest. Datée par son mobilier du iiie s. apr. J.-C., elle est difficile à caractériser car uniquement représentée dans les tranchées par une structure excavée et des trous de poteaux qui ne forment pas de plans de bâtiments lisibles.

2Le comblement final de la cave est daté du ive s. Toutefois, le comblement principal appartient au iiie s. Le mobilier céramique, assez bien conservé, comporte une forme inédite dont l’origine reste à préciser. Il s’agit d’un bol Chenet 316b dont le modèle n’a encore jamais été signalé dans l’inter-région. Sa rareté est ici augmentée par la présence d’un décor à la molette en fines hachures sur le rebord interne. Sa pâte paraît identique à celles des productions d’Argonne mais on ne peut exclure une autre provenance, en particulier d’Île-de-France (atelier de Mareuil-lès-Meaux, 77).

3L’occupation antique semble se développer à l’ouest, sous la maison adjacente, mais également sous une petite route qui sépare la zone concernée par le diagnostic d’une autre parcelle, actuellement cultivée.

4La partie du site se trouvant au nord de l’occupation antique, c’est-à-dire au centre de l’emprise, au niveau de la rupture de pente, est caractérisée par des vestiges très structurés datés de l’Antiquité tardive, puis du haut Moyen Âge.

5La fin de l’époque mérovingienne et le début de l’époque carolingienne apparaissent tout aussi clairement dans le mobilier découvert. Il y figure un mortier carolingien à pâte grossière grisâtre.

6Cette occupation est caractérisée par la présence d’au moins six fonds de cabanes, de fosses à vocation de dépotoir et de plusieurs bâtiments sur poteaux.

7Il faut attendre les xiiie et xive s. pour voir à nouveau l’occupation se développer, cette fois au nord de l’emprise, au contact de l’actuelle rue des Haies Bourdon. Des constructions en dur formant un angle de mur semblent illustrer la phase finale de l’occupation du site qui, dans l’état actuel de nos connaissances, ne semble pas dépasser le xvie s.

8Un chemin suivant une courbe de niveau paraît desservir de grandes fosses d’extraction, non datées, mais le mobilier recueilli lors de la coupe du chemin nous indique une utilisation médiévale à moderne.

9Les connaissances archéologiques de Dardez étaient jusqu’à ce jour relativement pauvres mais nous pouvons ici observer une continuité de l’occupation du village du iiie jusqu’au xvie s., de façon structurée et, semble-t-il, sans interruption ni déplacement entre le iiie et le xe s.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Marie-France Leterreux, « Dardez – Rue des Haies Bourdon », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Haute-Normandie, mis en ligne le 17 février 2016, consulté le 26 mai 2017. URL : http://adlfi.revues.org/16534

Haut de page

Responsable d'opération

Marie-France Leterreux

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org