Navigation – Plan du site
2013

Sorbollano – Cuciurpula

2013 – Fouille programmée n° 1287
Responsable(s) des opérations : Kewin Peche-Quilichini
Notice rédigée par : Kewin Peche-Quilichini

Entrées d’index

Chronologique :

âge du Fer

Nature des opérations :

Fouille programmée (FP)
Haut de page

Texte intégral

1L’opération 2013 a consisté en la poursuite et l’achèvement de l’étude de l’habitation 3, en l’ouverture de la structure 38 et en le prolongement des fouilles sur les cheminements aménagés.

2L’achèvement de la fouille de l’espace interne de la structure 3 a permis de compléter le schéma d’organisation spatiale de cette habitation de la fin du viie ou du vie s. av. J.-C. Elle autorise notamment à identifier deux aires d’activités principales. L’une, en partie dévolue au stockage, à l’intérieur de l’habitation, et une seconde organisée autour d’un foyer dans l’entrée de celle-ci. Cette structure de combustion excavée jusqu’au substrat, qui conservait les charbons de sa dernière utilisation, se démarque en cela des autres foyers reconnus sur le site (fig. 1).

Fig. 1 – Planimétrie et coupe du foyer situé dans l’entrée de la structure 3

Fig. 1 – Planimétrie et coupe du foyer situé dans l’entrée de la structure 3

Kewin Peche-Quilichini, 2013

3La fouille a également permis de finaliser la lecture de l’organisation architecturale de la structure 3 et en particulier de son système d’entrée, composé à l’est d’un système de renfort constitué d’un second parement et d’un blocage interne, et à l’ouest de l’emploi de pierres dressées de champs et disposées en file régulière. La présence d’un nouveau trou de poteau vient par ailleurs confirmer la présence d’une toiture oblique par rapport aux parois de l’habitation. Le modèle architectural de la structure 3 est donc à la fois proche et différent de celui des autres habitations fouillées sur le site. Il illustre en cela la variabilité des choix pouvant être exercés par les occupants d’un même village en dépit de critères techniques et symboliques communs.

4La fouille de la structure 38, un édifice dont le plan évoque une habitation aux dimensions réduites (4 × 2 m), n’a pas permis de préciser ses aspects fonctionnels (fig. 2). Les niveaux inférieurs sont constitués d’un remblai riche en mobilier céramique, datable jusqu’au tout début du premier âge du Fer, ce qui permet de situer la construction sur l’échelle chronologique. Quatre trous de poteau, agencés de façon assez classique pour le site et aménagés dans cette couche, renseignent l’aspect des parties aériennes. Les niveaux d’occupation ont été emportés. La structure 38 apparaît comme un type de bâtiment intimement lié au fonctionnement général de l’habitat, peut-être de l'habitation 9 voisine, avec un rôle qui reste à préciser.

Fig. 2 – Planimétrie de la structure 38 avec sa meule en remploi dans la couronne

Fig. 2 – Planimétrie de la structure 38 avec sa meule en remploi dans la couronne

Kewin Peche-Quilichini, 2013

5Concernant les aménagements de circulation, la structure A’’1 témoigne, comme celles fouillées l’an passé, de l’adaptabilité de l’architecture à la morphologie du terrain, avec ici une construction qui combine rampe et escalier, seule solution trouvée pour contrer la forte déclivité de la pente (fig. 3). Cette structure, qui s’inscrit dans l’aménagement global de la zone, où habitation et terrasses agricoles sont reliées, n’est cependant toujours pas datable avec précision.

Fig. 3 – Rampe d’accès (structure A’’1) fouillée en 2013

Fig. 3 – Rampe d’accès (structure A’’1) fouillée en 2013

Kewin Peche-Quilichini, 2013

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Planimétrie et coupe du foyer situé dans l’entrée de la structure 3
Crédits Kewin Peche-Quilichini, 2013
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/15803/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 212k
Titre Fig. 2 – Planimétrie de la structure 38 avec sa meule en remploi dans la couronne
Crédits Kewin Peche-Quilichini, 2013
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/15803/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 308k
Titre Fig. 3 – Rampe d’accès (structure A’’1) fouillée en 2013
Crédits Kewin Peche-Quilichini, 2013
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/15803/img-3.jpg
Fichier image/jpeg, 1,6M
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Kewin Peche-Quilichini, « Sorbollano – Cuciurpula », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 26 avril 2017, consulté le 21 août 2017. URL : http://adlfi.revues.org/15803

Haut de page

Responsable d'opération

Kewin Peche-Quilichini

Bénévole

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org