Navigation – Plan du site
2013

Sari-d'Orcino

2013 – Prospection diachronique n° 1275
Responsable(s) des opérations : Jean-Michel Weber
Notice rédigée par : Jean-Michel Weber

Texte intégral

1Cette prospection a permis de recenser 29 sites et indices de sites nouveaux sur la commune de Sari-d'Orcino (1 site pour la Préhistoire, 12 pour la Préhistoire ou la Protohistoire, 7 pour la Préhistoire et la Protohistoire, 2 pour l’époque contemporaine et 7 sites diachroniques), 2 sites sur celle limitrophe de Casaglione (1 site protohistorique et 1 moderne) ainsi que deux sites sur Canelle (2 sites de la Préhistoire ou de la Protohistoire).

2Ils s'ajoutent aux données recueillies en prospection depuis 2012, totalisant 59 sites ou indices.

3Diverses raisons, dont la météo et les risques d'incendie, ayant limité le nombre de jours de terrain, nous avons privilégié la prospection du bas de la commune et les parties situées juste au-dessus du village. Les parties les plus hautes sont laissées à une étude ultérieure (pointe du San Damianu, San Liseu). Cette difficile prospection, au vu de l’étendue de la commune et des difficultés accrues de progression, a mis en lumière la richesse en site occupés et plus particulièrement l'importante occupation des alentours du village. En fait, tous les poghji orientés d’est en ouest ont été occupés ou le sont encore (fig. 1). Toute la face sud de la montagne de la Vita semble occupée dès la Préhistoire et il est fort probable que les sites prospectés forment un unique ensemble à déchiffrer. On aurait alors un regroupement des sites de Castidducciu , Tavula Rossa, A Canaghja, Toia, Campu di Ficu, Petra Piana, Cuddetta di Muratu et Malcunsigliu. On peut ainsi noter une large bande de sites pré- et protohistoriques parfois réutilisés au Moyen Âge, partant du bas de la commune et montant jusqu'à sa limite supérieure nord et sa frontière avec la commune d'Arru (Punta di a Vita). La présence antique sur la commune actuelle n'est pour l'instant attestée que sur les sites de plaine et ceux de même altitude que le village de Sarri.

4La découverte de sépultures de différentes formes dans un même chaos (A Canaghja) et d'une meule de modèle « atypique » (Tavula Rossa) tend à mettre en lumière une certaine singularité de la région, mais également ses liens avec les sites de plaine de Monte Lazzu et Capraghja. La découverte du site de Cuddetta di Muratu doit, quant à elle, inciter à la réflexion sur les échanges en cours à la Protohistoire et l'Antiquité entre la piaghja et la muntagna, entre allogènes et indigènes. Il sera intéressant de mettre en commun tous les renseignements obtenus grâce aux différentes prospections et d'en faire l'analyse pour combler en partie le vide historique concernant la Cinarca pourtant si importante dans l'histoire de la Corse. On pourra ainsi faire le lien entre les différents sites et avoir une lecture cohérente et éclairante du territoire par la connaissance des lieux de vie, de travaux, d'élevage, de culture et de sépulture.

5Quand on sait que la Cinarca, microrégion d'origine des seigneurs de Corse, possède le Monte Lazzu, le château de Capraghja, l'oppidum de Muratu, A Canaghja et les deux dolmens de Tremica, on a une idée de ce que cette étude permettra et des connaissances qu'elle apportera sur nos sociétés anciennes. La présence romaine devra également être étudiée d'après les sites découverts lors des prospections successives (2011, 2012, 2013) mais également en prenant en compte la découverte fortuite d'une tuile sur le site d’A Villana, en 1884, portant la marque de fabrique de Lucii Munatii Crescentis, fabricant à la tête de la figulina Vocconiana de Marc-Aurèle et Faustine à Rome. Elle est une preuve de la richesse du propriétaire insulaire et également une preuve de l'existence d'une villa proche de celle d' I Palazzi (no2 Palazzu 2 LRA 2012). D'autres prospections paraissent donc bien utiles.

Fig. 1 – Oppidum de Sarri

Fig. 1 – Oppidum de Sarri

Jean-Michel Weber, 2013

Haut de page

Table des illustrations

Titre Fig. 1 – Oppidum de Sarri
Crédits Jean-Michel Weber, 2013
URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/15763/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 810k
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Jean-Michel Weber, « Sari-d'Orcino », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Corse, mis en ligne le 26 avril 2017, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/15763

Haut de page

Responsable d'opération

Jean-Michel Weber

Bénévole

Articles du même responsable de fouilles

  • Sari-d’Orcino [Texte intégral]
    2014 – Prospection diachronique n° 1349
    Paru dans ADLFI. Archéologie de la France - Informations, Corse
Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org