Navigation – Plan du site
2013

Colombier-Saugnieu – Chemin de Bonce

n°2211236 (novembre 2013 – janvier 2014)
Responsable(s) des opérations : David Jouneau
Notice rédigée par : David Jouneau

Texte intégral

Code INSEE de la commune : 69299
Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=5.057;45.695;5.160;45.740

1La périphérie d’un habitat médiéval des xe-xie s. a été fouillée dans le cadre des travaux de la déviation de la commune de Colombier-Saugnieu par la société Archeodunum SAS. La fouille se divise en deux zones de surface inégale situées de part et d’autre du chemin de Bonce. La zone sud couvre une surface de 1 800 m2, alors que la zone nord s’étend sur 3 000 m2. L’opération archéologique a permis la mise au jour de 24 silos, des éléments de fossés très mal conservés, 15 sépultures et 75 autres structures fossoyées (trous de poteau, chablis, fosses à fonction indéterminées).

2Les fossés, orientés nord-ouest/sud-est, et les structures fossoyées, autres que les silos, ne structurent pas l’espace de façon cohérente et n’ont livré que très peu de mobilier. L’intérêt majeur du site réside dans son aire d’ensilage, étalée sur une très grande partie de l’emprise, et sur son petit pôle funéraire. Les silos sont regroupés en 5 batteries (2 dans la zone sud et 3 dans la zone nord). Leur nombre varie de 3 à 5 en fonction des ensembles. L’écrasante majorité de ces structures de stockage adopte un profil piriforme, la plupart du temps bien conservé. Les silos de la zone sud ont livré l’essentiel du mobilier (céramique, dont de nombreux fonds marqués ; objets métalliques, dont des couteaux ; fragments de meules ; faune) alors que ceux de la zone nord en sont quasiment dépourvus, ce qui suggère une plus grande proximité de l’habitat de la première zone.

3À l’extrémité nord de l’emprise de la fouille ont été mises au jour une douzaine de sépultures. A l’exception d’une tombe isolée, creusée le long d’un fossé et très mal conservée, les inhumations sont concentrées sur une surface de 230 m2 environ. Seules les limites sud et est du pôle funéraire ont été nettement cernées. Un fossé orienté sud-ouest/nord-ouest, perpendiculaire aux fossés mis au jour plus au sud, pourrait délimiter la zone d’inhumation au nord. Il est cependant situé en limite d’emprise et nous ne pouvons exclure un développement au nord de cette dernière. Si la densité est faible et les recoupements rares, nous pouvons observer de nombreuses réductions.

4Les inhumations sont majoritairement orientées nord-ouest/sud-est, tête à l’ouest mais 3 sépultures se distinguent en adoptant une orientation perpendiculaire. L’état de conservation des ossements, globalement satisfaisant, est extrêmement variable non seulement d’une tombe à l’autre mais au sein même des sépultures ; les quelques fosses bien conservées présentent des parois verticales et un fond plat. Deux sépultures sous dalle ont été mises au jour. Les coffres sont aménagés dans une même fosse et séparés par une cloison mitoyenne. Une autre sépulture sous dalle a été mise au jour lors du diagnostic archéologique, sous la direction d’A. Bouvier (Bouvier, 2011), au sud de la zone sud, ce qui pourrait indiquer une aire funéraire multipolaire.

Haut de page

Bibliographie

Bouvier, 2011 : Bouvier A., Contournement de Colombier-Saugnieu, rapport de diagnostic archéologique, Bron, Inrap, 240 p.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

David Jouneau, « Colombier-Saugnieu – Chemin de Bonce », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 26 août 2015, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/15374

Haut de page

Responsable d'opération

David Jouneau

Archeodunum

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org