Navigation – Plan du site
2013

La Valla-en-Gier - Le Presbytère

n°22 11316
Responsable(s) des opérations : Jacques Verrier
Notice rédigée par : Jacques Verrier

Entrées d’index

Chronologique :

Temps Modernes

Nature des opérations :

Sondage (SD)
Haut de page

Texte intégral

Code INSEE de la commune : 42 322
Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=4.475;45.371;4.576;45.441

1L’objet des relevés est un bâtiment agricole, accolé à l’ancien presbytère de la Valla-en-Gier, dont la partie haute, située en arrière, a été utilisée en tant que fenière. Elle est desservie par une rampe d’accès ou montoir. Contre celui-ci figurait un appentis, et, lors de sa démolition pour des aménagements touristiques, derrière le mur ouest, trois ensembles juxtaposés situés sous la rampe sont apparus. Après un nettoyage extérieur (les voûtes s’avérant trop instables suite aux travaux), des relevés ont été effectués (fig. 1).

2La première structure est une salle mesurant 2,23 m de largeur pour 2,70 m dont la voûte est construite en anse de panier. Les murs ont été consolidés, dans un état ultérieur, par un doublage interne. À la découverte, cet espace destiné à une époque au stockage de bois et de charbon, était comblé et scellé par un mur en pierre.

3La seconde est un puits circulaire mesurant 1,10 m de diamètre pour 1,60 m de profondeur. Il est bâti en encorbellement et la voûte se termine par une grande pierre plate. L’ouverture était en pierres taillées et se fermait à l’aide d’une porte en bois. Une autre grande pierre, située contre le mur, faisant face à l’ouverture, conserve les traces d’un système de puisage.

4La troisième salle forme un coude correspondant au virage qu’effectue le montoir. Ses dimensions sont indicatives : 2 m de largeur pour 2,45 m de profondeur et pour une hauteur supérieure à 1,40 m. La voûte est en anse de panier La salle était comblée et scellée par un mur en pierres. Plaqué contre ce mur, figure un abreuvoir ou bachat, construit ultérieurement, en cailloux liés au ciment. L’ensemble forme un rectangle mesurant 0,80 m de largeur pour 2 m de longueur et 0,40 m de hauteur. Cet abreuvoir était alimenté par captage d’une source dont des tuyaux en fonte étaient encore présents. Cette technique est classique des abreuvoirs observés dans le reste du bourg.

5La structure découverte se classe parmi le patrimoine vernaculaire ligérien. Parmi les différentes rampes ou montoirs observés, celle de La Valla-en-Gier, avec ses aménagements particuliers, apparaît comme quelque chose d’assez rare, voire d’inédit. Sa mise en place, assez complexe, a nécessité un certain savoir-faire et la mise en œuvre de différentes techniques de couverture (anse de panier, encorbellement). Le traitement de la retombée des arcs du puits et de la première salle est esthétiquement digne d’intérêt. Le bâtiment est présent sur le cadastre de 1812, et la datation avancée pour cet ensemble correspond à la fin du xviiie s-début du xive s.

Fig. 01

Vue d’ensemble après nettoyage

Groupe de Recherches Archéologiques de la Loire

Haut de page

Table des illustrations

URL http://adlfi.revues.org/docannexe/image/15235/img-1.png
Fichier image/png, 1,4M
Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Jacques Verrier, « La Valla-en-Gier - Le Presbytère », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 11 août 2015, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://adlfi.revues.org/15235

Haut de page

Responsable d'opération

Jacques Verrier

Groupe de Recherches Archéologiques de la Loire

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org