Navigation – Plan du site
2013

Reventin-Vaugris – Restauration du chemin du Vieux Pavé

n°22 11380
Responsable(s) des opérations : Tommy Vicard
Notice rédigée par : Tommy Vicard

Entrées d’index

Mots-clés :

voie, chemin
Haut de page

Texte intégral

Lien Atlas (MCC) :
http://atlas.patrimoines.culture.fr/​atlas/​trunk/​index.php?ap_theme=DOM_2.01.02&ap_bbox=4.799;45.450;4.888;45.501

1Le projet de restauration de l’ancien chemin pavé au lieu-dit les Croses nécessite une intervention de diagnostic archéologique. En effet, si ce chemin dit du Vieux Pavé, visible sur la carte de Cassini et sur le cadastre napoléonien, présente les caractéristiques d’une route royale avec son revêtement en galets, son tracé semble beaucoup plus ancien puisque cet axe se trouve dans le prolongement de la voie romaine, dite d’Agrippa, qui part de Vienne vers le sud de la province de Narbonnaise : certains spécialistes assurent que le chemin du Vieux Pavé reprendrait exactement le tracé de la voie romaine.

2L’opération de diagnostic s’est déroulée du 28 octobre au 1er novembre 2013, avec deux personnes assistées d’une mini-pelle. Le terrain se présente donc sous la forme d’un chemin pavé de galets, disposés sur chant en tête de chat dans un assez bon état de conservation, avec une forte pente sud-nord, interrompue par une sorte de replat au centre, le tout bordé des réseaux souterrains divers. Les deux sondages effectués révèlent la présence d’au moins une voie antérieure, construite en galets sur chant incrustés dans un lit de graviers de préparation, puis recouverte petit à petit par des limons de ruissellements jusqu’à la mise en place du chemin pavé, visible aujourd’hui.

3Dans le sondage le plus au sud, le terrain naturel sous forme de poudingue montre des interventions anthropiques et soulève la question d’une voie de circulation encore plus ancienne. Le même sondage dévoile également un muret sur un des bas-côté, dont la fonction reste indéfinie. L’absence totale de mobilier ne permet de proposer aucune datation des niveaux mis au jour. Enfin, une prospection au détecteur de métaux n’a apporté aucun élément nouveau.

Haut de page

Pour citer cette notice

Référence électronique

Tommy Vicard, « Reventin-Vaugris – Restauration du chemin du Vieux Pavé », ADLFI. Archéologie de la France - Informations [En ligne], Rhône-Alpes, mis en ligne le 30 juillet 2015, consulté le 27 avril 2017. URL : http://adlfi.revues.org/15110

Haut de page

Responsable d'opération

Tommy Vicard

Inrap

Articles du même responsable de fouilles

Haut de page

Droits d’auteur

© Ministère de la Culture et de la Communication, CNRS

Haut de page
  • Logo Ministère de la Culture et de la Communication
  • Logo Centre National de la Recherche Scientifique
  • Logo Maison Archéologie et Ethnologie René-Ginouvès
  • Revues.org